Immigration : Israël durcit sa politique contre les clandestins

Le Parlement israélien a adopté une loi permettant de placer les immigrants clandestins africains en détention pendant une période pouvant aller jusqu'à trois ans sans procès. Le gouvernement veut dissuader les clandestins, originaires principalement du Soudan et d'Erythrée, de tenter de rejoindre l'Etat hébreu.