"Gilles Jacquier, le souci de la justice"

Presse internationale, Jeudi 12 janvier 2012. Au menu de la presse internationale ce matin, la mort du reporter français Gilles Jacquier en Syrie, l’assassinat d’un responsable nucléaire iranien, les deux ans du séisme d’Haïti, les dix ans de Guantanamo, et un bon conseil.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale avec la disparition du journaliste Gilles Jacquier en Syrie, le reporter français qui est le premier journaliste occidental à trouver la mort dans le pays.
 
C’est une disparition sur laquelle revient le quotidien libanais L’Orient Le Jour dans son édito, «Mourir à Homs». «Homs, où Gilles Jacquier n’avait ni amis ou ennemis, mais dans un conflit dont il venait simplement témoigner». Le journal qui écrit que«Jacquier est mort  mais que c’est bien l’esprit français tel qu’on l’idéalise qui a triomphé à Homs. Avec son souci de justice, son sens de la nuance, sa saine indignation».
 
Gilles Jacquier a trouvé la mort à Homs, où son séjour avait été autorisé par les autorités syriennes, et il se trouvait dans une partie de la ville acquise au régime, rappelle ce matin The Guardian, qui explique que si le pouvoir avait pour but de démonter que la ville est un lieu sûr, c’est raté. Le journal rappelle que 8 Syriens ont également été tués dans l’attaque qui a coûté la vie au reporter, et que d’après l’Onu, plus de 5000 personnes ont été tuées en Syrie depuis le début de la répression.
 
On passe maintenant en Iran, où un responsable nucléaire iranien a été tué hier  dans l'explosion de sa voiture près d'une faculté à Téhéran. Les Iraniens accusent Israël et les Etats-Unis d’être derrière cet attentat, c’est à voir dans The Tehran Time, qui raconte que l’Agence internationale à l’énergie atomique leur a fourni les informations nécessaires à la réalisation de cet assassinat.
 
C’est en tout cas la quatrième attaque de ce type depuis janvier 2010. La Maison Blanche dément toute implication, tandis que The Jerusalem Post revient ce matin sur la réaction du porte-parole de l’armée israélienne. Le général Yoav Mordechai qui a déclaré: "Je ne sais pas qui s'est vengé sur le scientifique iranien, mais je ne verserai certainement pas une seule larme".
 
A voir également ce matin, le deuxième anniversaire du séisme qui a frappé Haïti, qui se relève lentement, et difficilement de la catastrophe.
Je vous propose de voir ce qu’écrit ce matin le site Haïti en marche sur ce sujet. Le site s’interroge : deux ans après, «qu’est devenue l’aide aux victimes du séisme ?».
 
La lenteur de la reconstruction «exaspère» les Haïtiens d’après The Miami Herald, qui raconte toutefois que les « graines du progrès » sont évidentes, mais qu’avec plus d’un demi-million de personnes toujours sans abri, il reste encore beaucoup à faire pour que les changements s’enracinent. «On ne demande pas de l’aide, disent les Haïtiens, nous ce qu’on veut, c’est travailler».
 
La presse qui revient aussi ce matin sur un autre anniversaire, les dix ans de l’ouverture du camp de détention de Guantanamo. La base cubaine, rappelle The Huffington Post, par laquelle sont passés 779 prisonniers de la « guerre contre la terreur » engagée par les Etats-Unis, et où 171 personnes sont toujours emprisonnées.
 
On termine par un petit tour du côté du Daily Express, qui nous livre ce matin une info cruciale: ne pas faire la sieste, ça n’est pas bon, mais alors pas bon du tout pour la santé. Conseil à suivre!
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine