Accéder au contenu principal
DAKAR-2012

Despres s'offre une quatrième victoire d'étape en moto

Texte par : FRANCE 24 avec dépêches
4 mn

Sur KTM, le Français a remporté la 11e étape du Dakar-2012 et a accentué son avance au classement général sur son coéquipier Marc Coma. En auto, Stéphane Peterhansel a fait un pas de plus vers son 10e sacre en s'imposant devant Nani Roma.

Publicité

Cyril Despres a signé jeudi sa 4e victoire sur le Dakar-2012 en remportant la 11e étape entre Arica (Chili) et Arequipa (Pérou), accentuant ainsi son avance au classement général motos sur son coéquipier et adversaire de KTM, Marc Coma.

Sur les 534 km de spéciale chronométrée, pour une étape de 705 km au total, le Français a devancé deux Espagnols, Gérard Farres Guell, de 1 min 39 sec, et Coma de 2 min 01 sec, pour un podium intégralement occupé par les motos autrichiennes, qui placent huit de leurs engins dans le top 10 du jour.

Despres avait pourtant commencé la journée par une petite erreur de navigation, au km 40 de la spéciale. Mais le motard français s'est rendu compte de sa mégarde plus rapidement que Coma, son adversaire catalan, lui aussi parti sur la mauvaise piste, ce qui lui a permis de faire fructifier les 21 secondes d'avance dont il disposait seulement au départ.

A la veille de la grande étape de dunes péruviennes, entre Arequipa et Nasca, et grâce à cette 30e victoire d'étapes personnelle sur le Dakar, Despres dispose désormais d'une marge de sécurité de 2 min 22 sec sur Coma, à trois jours de l'arrivée sur la place d'armes de Lima.

Sauf panne ou accident le duo franco-catalan ne semble plus avoir aucun adversaire à sa taille, le Portugais Helder Rodrigues, sur sa Yamaha, pointant désormais à plus d'une heure au classement général après avoir perdu plusieurs minutes lors d'un passage de gué difficile dans la première partie de la spéciale.

Surprise du jour, le Français Johnny Aubert, "porteur d'eau" attitré de Coma chez KTM, a échoué au pied du podium de l'étape pour la première apparition du Dakar au Pérou, 27e pays visité par le rallye. Sa meilleure "perf" jusque là était une 10e place lors de la 8e étape.

Particularité de cette 11e étape, les motards devaient passer la nuit sur un bivouac isolé de celui prévu pour les autos et camions, où ils ne pourront disposer d'aucune assistance mécanique de la part de leurs écuries respectives.

Peterhansel accentue son avance

En auto, le Français Stéphane Peterhansel (Mini) a remporté la 11e étape auto du Dakar, entre Arica (Chili) et Arequipa (Pérou), et creuse ainsi l'écart en tête du classement général sur son premier poursuivant et coéquipier, l'Espagnol Nani Roma, deuxième jeudi.

Le Hummer de Robby Gordon, 3e du général jeudi matin, a subi des problèmes lors de la liaison entre les deux parties de la spéciale de 478 km au total. L'Américain s'est donc élancé en retard et était attendu au bivouac auto de cette première étape péruvienne de l'histoire du Dakar.

Au classement général provisoire, Peterhansel, qui a pris 3 minutes 44 secondes supplémentaires à Roma, possède désormais 22 min 49 secondes d'avance sur l'Espagnol. Le Sud-Africain Giniel de Villiers (Toyota) est 3e, à 1 h 11 min 1 sec.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.