Accéder au contenu principal

Près de sept mille soldats américains quittent l'Europe

Conséquence du plan d'austérité du Pentagone et de la stratégie de défense adoptée par Obama, quelque 7 000 soldats stationnés en Europe, sur 81 000, quittent le Vieux Continent. La priorité est donnée aux régions Asie-Pacifique et Moyen-Orient.

PUBLICITÉ

AFP - Les Etats-Unis vont retirer environ 7.000 des 81.000 militaires américains stationnés en Europe dans le cadre de leur nouvelle stratégie de défense et des mesures d'austérité qui frappent le budget du Pentagone, a affirmé jeudi le secrétaire à la Défense Leon Panetta.

Le Pentagone va retirer deux des quatre brigades de combat de l'armée de terre basées en Europe, soit environ 7.000 hommes, a déclaré M. Panetta à l'AFPS, l'agence de presse dépendante du Pentagone, une information confirmée à l'AFP par le porte-parole du Pentagone, George Little.

Ces brigades de combat, fortes chacune d'environ 3.500 hommes de l'armée de Terre (US Army) et dont la localisation n'a pas été précisée, seront remplacées par des rotations de différentes unités, a précisé le chef du Pentagone à l'AFPS.

Cette mesure s'inscrit dans le cadre de la nouvelle stratégie américaine de défense présentée le 5 janvier par le président Barack Obama. Celle-ci prévoit que la priorité stratégique soit donnée à la région Asie-Pacifique et au Moyen Orient et que la présence militaire en Europe est amenée à "évoluer" selon le document présentant la stratégie.

Cette stratégie est le reflet de la cure d'austérité qui va frapper le Pentagone au cours des dix prochaines années et qui doit trouver 487 milliards de dollars d'économies.

"Le ministre et d'autres hauts responsables du ministère ont mené d'étroites consultations avec nos alliés européens à propos de notre nouvelle direction stratégique. Nos engagements pour la sécurité de l'Europe et pour l'Otan restent entiers", a affirmé à l'AFP M. Little.

Quelque 81.000 militaires américains sont présents en Europe, selon des données du Pentagone arrêtés fin septembre 2011. Parmi eux se trouvent 41.000 soldats de l'US Army, principalement stationnés en Allemagne.

Trois brigades de combat sont basées en Allemagne et une en Italie. Mais après les attentats du 11 septembre 2001 nombre d'unités américaines, bien qu'officiellement stationnées en Europe, ont été déployées en Afghanistan et en Irak, n'ont pas manqué de rappeler ces derniers des responsables américains de la Défense alors que la rumeur d'une évolution de la présence américaine en Europe enflait.

La nouvelle stratégie sert de matrice pour l'armée américaine pour les prochaines années. Elle privilégie les armes aérienne et navale pour faire face aux défis posés par l'Iran et à la montée en puissance de la Chine, tout en délaissant les longues et coûteuses opérations de contre-insurrection, symbole des années post-2001, comme en Irak et en Afghanistan.

"Les Irakiens se disent satisfaits de voir les Américains partir"

Avec 565.000 hommes actullement, l'US Army doit déjà passer à 520.000 hommes d'active après 2014 et pourrait tomber sous la barre des 500.000, tandis que les Marines, actuellement au nombre de 202.000 hommes, doivent en perdre 15 à 20.000.

Le budget du Pentagone pour l'exercice budgétaire 2013, qui débutera le 1er octobre 2012, doit être présenté le 6 février.
 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.