Perte du triple A : à qui profite la chute ?

Anéantie, achevée, aggravée : telle est désormais la situation de la France suite à la dégradation de sa note par l’agence Standard and Poor's. Ce n'était pas une surprise, mais tout de même un coup de bambou pour Paris et pour Nicolas Sarkozy.

Publicité

Le président français est raillé de toutes parts par les différents candidats à la présidentielle. Mais la droite attaque déjà la gauche pour empêcher François Hollande de récupérer la perte du trésor national à son profit. A qui profite donc le "crime" ?

Pour en parler comme chaque lundi, Roselyne Febvre reçoit David Revault d'Allonnes (Le Monde) et Jean-Marc Lech (Ipsos).

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine