"Mon adversaire, c'est le monde de la finance"

Presse française, Lundi 23 janvier. Au menu de la presse française ce matin, le premier grande meeting de François Hollande au Bourget, la perspective d’un départ accéléré d’Afghanistan, le vote de la loi pénalisant la négation du génocide arménien, et le lancement du Huffington Post VF.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

  On commence cette revue de presse française avec Libération, qui revient sur le meeting de François Hollande hier, au Bourget.

 Libé a choisi de consacrer sa Une à LA phrase de son discours: «Mon véritable adversaire, c’est le monde de la finance». Libération voit dans le discours d’hier un propos qui aura enfin permis «dissiper les perplexités, qui persistaient autour de François Hollande, à commencer par la principale: l’étoffe présidentielle du candidat socialiste».

 François Hollande, vrai présidentiable, c’est aussi l’analyse que fait la Tribune, pour qui toutefois, «en faisant de la finance son «principal adversaire», François Hollande a satisfait le populisme ambiant qui fait des marchés le bouc émissaire de nos propres erreurs».

Le discours de François Hollande davantage marqué à gauche, c’est aussi au menu de l’Humanité, qui titre sur «le décollage et les impasses» du Bourget, et appelle lui aussi, à un débat «plus exigeant», en s’interrogeant: «le changement, c’est comment ?».

C’est comment ? -Ce serait notamment la suppression de 30 milliards de niches fiscales et la création d’une nouvelle tranche d’impôt à 45 % pour les revenus de plus de 150 000 euros, croit savoir le Figaro, qui titre: «Hollande flatte sa gauche», et ironise sur «les grandes orgues du Bourget»: «le candidat socialiste a préféré la facilité, comme un chanteur propose à son public de vieux tubes plutôt que des nouveautés».

Et Jean-François Copé ne dit pas autre chose dans l’interview qu’il a accordée au Figaro: «le discours de François Hollande est en décalage complet avec le monde d’aujourd’hui et les réformes vitales pour la France».

Le Figaro qui revient aussi ce matin sur le «malaise français» en Afghanistan après l’attentat qui a coûté la vie à quatre soldats français, vendredi. D’après le journal, Nicolas Sarkozy envisagerait désormais un retrait accéléré des troupes - c’est une idée d’ailleurs qui est défendue aussi par François Hollande. Le Figaro explique que «si la stratégie de Paris en Afghanistan est si peu constante, c’est que cette guerre n’a jamais été une guerre française», et que «c’est une guerre américaine, à laquelle les Français n’ont accepté de participer que du bout des lèvres».

 Il est aussi beaucoup question ce matin de l’examen au Sénat de la loi pénalisant la négation du génocide arménien, une loi contre laquelle les Turcs de France ont manifesté ce week-end. La communauté fait «bloc» derrière sont pays, d’après Libération, qui raconte que cette proposition de loi a eu l’effet d’un «électrochoc». Une proposition de loi défendue en revanche par Serge Klarsfeld, toujours dans les colonnes de Libération: l’avocat explique que «sans le génocide arménien, la Shoah n’aurait pas eu lieu».

 Pour terminer, rapidement, je vous propose de jeter un cil au site de Marianne, qui revient sur le lancement de la version française du Huffington Post, dirigé par l’épouse de DSK, Anne Sinclair: «eh oui, être la femme d’un leader politique, c’est aujourd’hui la clé pour devenir une journaliste compétente».

 

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine