ÉGYPTE

Le pouvoir militaire lève l'état d'urgence, en vigueur depuis 30 ans

En vigueur durant les 30 années du règne d'Hosni Moubarak, l'état d'urgence sera levé dès mercredi. Cette mesure était réclamée par les militants qui ont initié la révolte ayant mené à la chute du raïs, le 25 janvier 2011.

Publicité

AFP - L'Egypte va lever mercredi l'état d'urgence en vigueur depuis plus de trente ans, sauf en cas de délits violents, a déclaré mardi le chef du pouvoir militaire, le maréchal Hussein Tantaoui, dans une allocution télévisée.

Cette levée, réclamée avec insistance par les organisations de défense des droits de l'Homme et de nombreux partis politiques, coïncidera avec le premier anniversaire du début de la révolte qui a renversé le président Hosni Moubarak.

"J'ai pris la décision de mettre fin à l'état d'urgence partout dans le pays, à l'exception des cas de lutte contre les délits violents, à partir du 25 janvier 2012 au matin", a déclaré le maréchal Tantaoui.

La loi sur l'état d'urgence, qui permet des restrictions aux libertés publiques et des jugements devant des tribunaux d'exception, a été en vigueur sans discontinuer tout au long des trente années de règne de M. Moubarak. Elle a été instituée après l'assassinat du président Anouar el-Sadate par des islamistes en octobre 1981.

La levée de cette législation qui symbolise la répression et l'arbitraire de l'ancien régime est réclamée par les mouvements qui ont initié la révolte qui a mené à la chute de M. Moubarak l'an dernier, ainsi que par des capitales occidentales, en particulier Washington.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine