FRANCE

Standard & Poor's dégrade la Caisse des dépôts et plusieurs banques françaises

Conséquence direct de la perte du triple A français, l'agence de notation a abaissé d'un cran la note de la Société générale, du Crédit agricole, de la BPCE ainsi que celle de la Caisse des dépôts. BNP-Paribas est épargnée par la dégradation.

Publicité

 AFP - L'agence de notation Standard and Poor's (SP) a abaissé d'un cran les notes de trois grands groupes bancaires français (Société Générale, Crédit Agricole, BPCE) et privé de son "triple A" la Caisse des dépôts, bras armé financier de l'Etat, selon un communiqué publié mardi.

Cette série de décisions est la conséquence directe de la dégradation de la note souveraine de la France, a expliqué SP.

La France a perdu le 13 janvier sa note "AAA", la meilleure possible sur l'échelle des agences d'évaluation financière.

SP a en revanche épargné BNP Paribas, après avoir songé à l'abaisser. La première banque hexagonale et deuxième de la zone euro voit finalement sa note de long terme confirmée à "AA-".

Cette note est la quatrième meilleure possible dans l'échelle de classification de SP, ce qui fait de BNP Paribas l'une des banques européennes les mieux notées (et l'une des rares à conserver un "double A").

Menace sur la zone euro

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine