TÉLÉPHONIE

Le fabricant Nokia plonge dans le rouge

Le numéro un mondial des téléphones mobiles a enregistré une perte nette de 1,2 milliard d'euros en 2011. Le groupe finlandais espère que le partenariat signé avec Microsoft lui permettra de reprendre pied dans le secteur lucratif des smartphones.

Publicité

 AFP - Nokia, numéro un mondial des téléphones mobiles, a lourdement chuté dans le rouge en 2011 avec une perte nette de 1,2 milliard d'euros en 2011 dont 1,07 milliard au seul 4e trimestre, selon le rapport financier publié jeudi.

En 2010, Nokia avait enregistré un bénéfice net de 1,8 milliard d'euros dont 745 millions au 4e trimestre.

En un an, le chiffre d'affaires de Nokia a enregistré une baisse de 9% à 38,6 milliards et une chute de 21% à 10 milliards au 4e trimestre 2011 par rapport à la même période en 2010.

Le géant finlandais paye en 2011 son retard pris dans le créneau lucratif des téléphones multifonctions face une concurrence plus agressive de l'iPhone d'Apple et des appareils sous système Android de Google.

Nokia a réagi en signant l'an dernier avec Windows un accord pour une nouvelle plateforme et avec le lancement en octobre des premiers appareils sous ce nouveau système d'exploitation, les Lumia 800 et Lumia 710.

"Nous avons mis sur le marché ces nouveaux appareils en avance sur notre calendrier, démontrant ainsi que Nokia passe à la vitesse supérieure", déclare le PDG canadien de Nokia Stephen Elop cité dans le communiqué.

A la Bourse d'Helsinki l'action de Nokia a enregistré une hausse de 6% en début d'après-midi après l'annonce de ces résultats, dans un marché en hausse de 1,43%. Selon un analyste, cette hausse est due à des ventes encourageantes des nouveaux appareils, en ligne avec les attentes du marché.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine