Accéder au contenu principal
Reporters

Égypte : la vague salafiste

Lors des dernières élections législatives, le parti salafiste al-Nour est devenu la deuxième force politique du pays, derrière les Frères musulmans. Interdit sous Moubarak, ce mouvement ultra-conservateur est sorti de l’ombre avec la révolution.

PUBLICITÉ

Nous sommes allés à la rencontre des salafistes d’Égypte, pour comprendre qui sont ces religieux ultra-conservateurs qui ont récolté plus de 24% des voix lors des dernières élections législatives, les premières de l’ère post-Moubarak. Ce mouvement sunnite radical revendique un retour à l'islam des origines, fondé sur le Coran et la loi islamique : la charia.

À notre grande surprise, nous avons été reçu chaleureusement. Le président du parti al-Nour (La Lumière), Imad Abd Elghafour, est toutefois un peu méfiant , vis-à-vis d’une télévision occidentale : "La plupart des médias occidentaux cherchent à ternir notre image", nous dit-il. Il accepte donc de nous accorder une interview pour nous montrer son "vrai" visage et nous expliquer la politique de son parti.

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.