PATINAGE ARTISTIQUE

Le couple français Péchalat et Bourzat conserve son titre de champion d'Europe

Le duo français de patinage artistique Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat a décroché la médaille d'or à Sheffield, au Royaume-Uni, conservant ainsi son titre remporté en 2011. Une première pour un couple français.

Publicité

AFP - Nathalie Péchalat et Fabian Bourzat ont conservé leur titre de champions d'Europe de patinage artistique, ce qui n'était jamais arrivé dans l'histoire de la danse sur glace française, avec un total de 164,18 points, vendredi à Sheffield.

Les Russes Ekaterina Bobrova/Dmitri Soloviev ont décroché l'argent (160,23) et le bronze est revenu à leurs compatriotes Elena Ilinykh/Nikita Katsalapov (153.12).

Péchalat et Bourzat ont apporté la première médaille de ces Championnats à la France.

Le duo bleu a fait mieux que ses illustres prédécesseurs, les champions olympiques 2002 Marina Anissina/Gwendal Peizerat, sacrés champions d'Europe en 2000 mais 2es en 2001. En 2002, ils avaient repris le titre.

Parmi les titrés européens tricolores en danse, il y a eu Isabelle Delobel/Olivier Schoenfelder en 2007 (2es en 2008) et plus lointain, Christiane et Jean-Paul Guhel en 1962 (2es en 1960 et 1961).

Nathalie Péchalat s'est effondrée en larmes à l'annonce des résultats dans le Kiss and Cry alors que Fabian Bourzat a sauté de joie.

Péchalat, 28 ans, et Bourzat, 31 ans, ont patiné leur programme libre sur un thème inspiré de l'Egypte ancienne. Le pharaon et sa momie ont évolué sur plusieurs musiques avec une entrée en lice sur "Passion la dernière tentation du Christ" de Peter Gabriel. Ils ont totalisé 99,29 points soit la première place du libre.

Ils ont présenté sur leur programme une nouvelle figure, un porter combiné qu'ils ont créé et qui symbolise la pyramide.

En 2011 aux Championnats d'Europe de Berne (Suisse), ils avaient décroché leur premier grand titre. Deux mois plus tard, ils terminaient au pied du podium aux Mondiaux.

Mercredi, à l'issue du programme court, ils avaient terminé contre toute attente deuxièmes derrière Bobrova/Soloviev. Les Français avaient été sévèrement notés par les juges.

Péchalat et Bourzat, associés depuis 2000, se sont entraînés trois ans et demi en Russie avant de partir en avril à Détroit (Etats-Unis).

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine