"Le président perdu?"

Presse française, Jeudi 26 janvier. Au menu de la presse française ce matin, l’intervention télévisée de Nicolas Sarkozy, qui a annoncé une série de réformes pour tenter d’améliorer la compétitivité française, à 80 jours de la fin de son mandat.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

On commence cette revue de presse française avec le Parisien, qui revient sur l’intervention télévisée de Nicolas Sarkozy hier soir.

Le président a souhaité expliquer comment il comptait relancer l’économie française. «Des mesures et un programme» qui font la Une ce matin du Parisien - des mesures en forme de programme, mais toujours pas d’officialisation de sa candidature à la présidentielle d’avril prochain.

Les réformes «choc» de Sarkozy qui sont également à la Une du Figaro, avec deux pleines pages sur les réformes que Nicolas Sarkozy a présentées hier. Ce sont des mesures destinées à améliorer la compétitivité, identifiée par le camp présidentiel comme étant le point faible de l’économie française.
Le débat sur la compétitivité qui aurait été jusqu’ici un débat «interdit», et que le journal se félicite de voir enfin ouvert, en écrivant qu’ «il est évidemment plus téméraire et plus risqué de prendre ce débat à bras-le-corps que de déclarer la guerre à la finance ou de promettre que «les riches» paieront» - voilà pour le tacle à François Hollande, qui a dit que son adversaire c’était le monde de la finance.

Le Figaro qui écrit aussi qu’ «on saura sans tarder si Nicolas Sarkozy a pris un risque inconsidéré ou s’il a réussi un coup magistral en ouvrant ce chantier».

Une stratégie du pari sur laquelle reviennent égalementles Echos, qui vont jusqu’à évoquer un «coup de poker» de la part du président - une audace  finalement dans la logique de la devise présidentielle, d’après les Echos, pour qui le sarkozysme «se fonde sur cette équation simple: l’Homme d’Etat est avant tout un homme d’action».

Le pari de l’action, «tout tenter», résumela Croix, qui voit dans l’intervention d’hier la volonté du président Sarkozy d’«endosser une stature particulière, celle de l’homme d’État churchillien n’hésitant pas à assumer des décisions non consensuelles car, estime-t-il, l’intérêt du pays l’exige». Nicolas Sarkozy qui s’emploierait aussi «à faire apparaître le candidat du PS comme insuffisamment lucide sur la gravité de la crise que traverse le pays».

Sans surprise, la presse de gauche n’a pas été vraiment convaincue par son intervention d’hier soir,  c’est un euphémisme. Libération titre sur le «président perdu», ce président qui a annoncé hier des mesures dont il ne paraissait pas lui-même convaincu, d’après Libé, qui revient ce matin sur le soutien que va apporter Angela Merkel à Nicolas Sarkozy dans sa campagne  et sur la façon dont le président a fait référence à plusieurs reprises au modèle allemand: «sans doute la France doit-elle s’inspirer de son voisin, mais le chef de l’Etat a oublié que la dérégulation du marché du travail outre-Rhin a entraîné un développement de la précarité et du nombre de travailleurs pauvres dans des proportions considérables».

L’Humanité évoque ce matin un quinquennat de «mauvais coups» portés «jusqu’au bout», d’après le journal, pour qui l’augmentation de la TVA va signifier une réduction du pouvoir d’achat des familles modestes, et les propositions pour améliorer la flexibilité du travail, la suppression pure et simple des 35 heures.

On termine avec la disparition de la version papier du quotidien économique la Tribune, qui va continuer à vivre sur internet, mais dont la version papier nous dit «au revoir».

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine