Accéder au contenu principal
Dans la presse

"SOS Syrie"

Presse française, Mercredi 2 février. Au menu de la presse française ce matin, les efforts de la diplomatie française pour parvenir à une résolution de l’ONU sur le Syrie, la nouvelle candidature du président sénégalais Wade, la vente annoncée de 126 Rafale à l’Inde, et les Merkozy.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

On commence cette revue de presse française avec Libération, qui revient ce matin sur les efforts français pour obtenir une résolution de l’ONU condamnant la répression en Syrie.

Le ministre des Affaires étrangères Alain Juppé est en train de faire le forcing auprès du Conseil de sécurité pour, a-t-il dit, mettre fin au «silence scandaleux» de l’ONU. «SOS Syrie», c’est à la Une de Libération, qui rappelle que la répression n’épargne «personne, pas même les enfants».

Libération explique aussi que le pouvoir a toujours en main plusieurs atouts, à commencer par le soutien «indéfectible» de l’allié iranien, mais aussi le blocage de toute intervention étrangère par la Russie et la Chine, qui ont été très échaudées par l’expérience libyenne.

Libération revient également sur ces manifestations au Sénégal, qui ont fait une nouvelle victime hier. L’opposition au président Abdoulaye Wade continue de protester contre sa décision de briguer un troisième mandat. C’est une décision qui a reçu, on le rappelle, la bénédiction du Conseil constitutionnel sénégalais vendredi dernier, mais qui risque, d’après Libé, qui cite un manifestant dakarois, de faire basculer le pays «dans le chaos».

«Prenez votre retraite Monsieur Wade» implore le journal le Monde. Abdoulaye Wade, qui a choisi d’être «candidat, malgré l’avis contraire de grands juristes; malgré les bourrasques sociales frondeuses qui depuis plusieurs mois balaient par rafales le Sénégal; malgré les mises en garde américaines et européennes; malgré son âge. Candidat, donc, mais à quel prix ?».

On passe maintenant en France, et à la campagne pour 2012. Nicolas Sarkozy reste largement distancé dans les sondages, mais d’après le Figaro, le président a encore quelques atouts dans sa manche. Le journal dégaine le sondage du jour: Nicolas Sarkozy serait jugé plus crédible que François Hollande pour diriger le pays, le réformer et réduire sa dette - mais pas pour faire baisser durablement le chômage.

Le Figaro décrit un Nicolas Sarkozy «adepte de l’accélérateur, là où François Hollande aurait plutôt tendance à abuser de la pédale de frein».

Le Figaro
, le journal de Serge Dassault, qui revient également à la Une et en pages intérieures sur LA nouvelle de la journée: Dassault aviation est enfin parvenu à imposer ses Rafale, 126 avions de combat très exactement sélectionnés par l’armée indienne, un contrat à 10 milliards d’euros.

A voir également ce matin, ce dossier que l’Humanité consacre au «modèle allemand», largement évoqué par Nicolas Sarkozy dans son intervention télé dimanche soir; un modèle «idéalisé» d’après le journal. A voir avec un dossier qui explique que les réformes engagées depuis Gerhard Schroder ont fonctionné comme une sorte d’ «usine à pauvres».

Le couple Merkozy qui n’est en revanche pas d’accord sur l’avenir du  nucléaire. Angela Merkel a dit qu’elle a dit qu’il fallait en sortir. Nicolas Sarkozy, lui, a dit que ce choix serait une «folie» pour la France - le rapport que publie sur ce sujet la Cour des comptes est partout dans la presse ce matin, et notamment dans les Echos.

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.