Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Contrition et contre-attaque"

Presse française, Mercredi 7 mars. Au menu de la presse française ce matin, le débat d’hier soir entre Nicolas Sarkozy et l’ex-premier ministre socialiste Laurent Fabius. Débat qui inspire des avis mitigés aux commentateurs politiques, qui doutent de la capacité de Nicolas Sarkozy à inverser la tendance dans les sondages.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

La presse française revient largement ce matin sur l’intervention de Nicolas Sarkozy hier soir à la télévision, et son débat avec l’ex-premier ministre socialiste Laurent Fabius.

Nicolas Sarkozy qu’on retrouve à la Une du Figaro, qui parle ce matin d’une «opération vérité» pour évoquer sa participation à l’émission d’hier soir. Le président sortant qui voit se creuser chaque jour un peu plus l’écart avec son rival François Hollande dans les sondages et qui se retrouve du coup pas mal sur la défensive.

Nicolas Sarkozy a essayé, aussi, de reprendre la main en faisant de nouvelles propositions pour son 2nd quinquennat s’il est réélu: un impôt minimum pour les entreprises du CAC 40, et surtout, plus de restrictions en matière d’immigration légale, qu’il dit vouloir diviser par deux. La question de l’immigration qu’il se défend d’évoquer pour capter l’électorat du Front national.

Le président sortant s’est même payé le luxe de laisser son contradicteur Laurent Fabius «sans voix» d’après le Point, qui rapporte que l’ex-premier ministre a été mis en difficulté lorsque le président lui a rappelé qu’il avait lui-même parlé de François Hollande comme d’un candidat «indécis».

Un débat qui a ressemblé à celui qui a opposé François Hollande à un autre ex-premier ministre, Alain Juppé. Un débat un peu plus vif, relève toutefois le Figaro, qui évoque un climat «tout le temps tendu» et «parfois agressif».

Mais tout cela va-t-il permettre au candidat de l’UMP de remonter la pente dans les sondages? C’est LA question de la semaine, posée jusque dans le camp présidentiel. A en croire le Parisien, à l’UMP, et malgré les discours officiels, l’heure serait au découragement: «les ténors de la majorité n’y croient plus» écrit le journal.

Le FN, en tout cas, est parvenu à imposer dans cette campagne son sujet de prédilection, il s’agit bien sûr de l’immigration. C’est une question qu’on retrouve à la Une du Parisien, qui a choisi de détailler ce matin les propositions des candidats en la matière, et de donner la parole à la façon dont les immigrés perçoivent le débat actuel.

Ce débat sur l’immigration vient en tout cas de déboucher sur une polémique sur la viande halal en particulier et l’abattage rituel en général. Débat qui fait la Une cette fois de Libération. Le journal qui ironise ce matin sur « la grande boucherie de la droite » et revient sur les réactions indignées des responsables religieux juifs et musulmans.

Les représentants religieux que les deux principaux candidats Nicolas Sarkozy et François Hollande rencontrent tour à tour, tout  en affirmant leur attachement à la laïcité. Ce matin, nous apprend la Croix ce sont des responsables de l’Eglise catholique qui vont discuter avec François Hollande.

Le candidat socialiste qui a invité hier soir ses partisans à rester mobilisés et prudents. Mais pas de doute, les très bons sondages en sa faveur nourrissent beaucoup d’optimisme à gauche - j’en veux pour preuve la Une de l’Humanité de ce matin, qui titre sur «ce que la gauche va devoir réparer» après le quinquennat - il ne vous aura pas échappé que tout cela n’est plus au conditionnel.

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.