Accéder au contenu principal

Marseille croise les doigts avant le tirage des quarts

Alors que les huit clubs qualifiés pour les quarts de finale de la Ligue des champions sont désormais connus, le tirage au sort sera effectué ce vendredi au siège de l'UEFA à Nyon, en Suisse. Marseille pourrait hériter d'un gros client.

PUBLICITÉ

L’Olympique de Marseille (OM) aura fort à faire en quart de finale de la Ligue des champions (C1). Qualifiés au dernier moment sur le terrain de l’Inter Milan grâce à un but de Brandao, les Phocéens abordent avec prudence un niveau de la compétition qu’ils n’ont plus connu depuis 1993.

Au regard du plateau des qualifiés pour les quarts, quatre équipes sont à éviter (FC Barcelone, Real Madrid, AC Milan, Bayern Munich), alors que trois adversaires semblent plus abordables (Nicosie, Benfica, Chelsea).

Aller - Retour

Arsenal (ENG) - AC Milan (ITA) 0-4 3-0

Benfica (POR) - Zenit Saint-Pétersbourg (RUS) 3-2 2-0

APOEL Nicosie (CYP) - Lyon (FRA) 0-1 1-0 a.p. (4-3 tab)

FC Barcelone (ESP) - Bayer Leverkusen (GER) 3-1 7-1

Bayern Munich (GER) - FC Bâle (SUI) 0-1 7-0

Inter Milan (ITA) - Olympique de Marseille (FRA) 0-1 2-1

Real Madrid (ESP) - CSKA Moscou (RUS) 1-1 4-1

Chelsea (ENG) - Naples (ITA) 1-3 4-1 a.p.

Le tirage au sort des quarts de finale se déroulera vendredi 16 mars. Les matches auront lieu les 27 et 28 mars (matches allers) et 3 et 4 avril (matches retours)

Parmi ces huit équipes, seules deux se sont qualifiées après avoir terminé deuxième lors de la phase de poules : l’Olympique de Marseille et l’AC Milan. Les six autres équipes avaient fini en tête de leur groupe, ce qui prouve, s’il en était encore besoin, de l’importance de bien se comporter durant cette phase.

Les épouvantails espagnols

L’Olympique de Marseille a réalisé une grosse performance pour s’extirper de ces huitièmes de finale. L’équipe de Didier Deschamps espère donc maintenant faire aussi bien que Lyon, dernière équipe française à avoir atteint les demi-finales de la C1 en 2010.

Pour cela, l'OM n'a plus qu'à croiser les doigts pour éviter d'avoir à affronter l'un des membres d'un quatuor qui semble tout bonnement injouable actuellement.

Le Barça de Messi, champion d'Europe en titre et champion du monde des clubs, ou le Real Madrid de Ronaldo et Karim Benzema, en quête d'un dixième sacre dans la plus prestigieuse compétition européenne, semblent hors de portée des Marseillais.

D’autant que les Phocéens, privés pour le match aller de leur capitaine et gardien, Steve Mandanda, et du patron de la défense, Souleymane Diawara, tous deux suspendus, s'exposeraient à une sévère correction face aux deux géants espagnols. Pour mémoire, le Real n'avait fait qu'une bouchée de l'OM lors de leurs deux confrontations en phase de poules en 2009 (3-0) et en 2010 (3-1).

Mais un éventuel quart de finale contre l'AC Milan ou le Bayern serait tout aussi périlleux. Défier le club milanais, champion d'Italie et actuel leader de la Serie A, ne serait pas une partie de plaisir même si les Rossoneri rappelleront sans doute de très bons souvenirs aux Marseillais, vainqueurs de la C1 en 1993 contre le club de Silvio Berlusconi.

Les hommes de Didier Deschamps devront trouver des solutions pour museler le fantasque suédois Zlatan Ibrahimovic, tout en essayant de malmener une solide défense articulée autour de la charnière Thiago Silva-Philippe Mexès.

Au Bayern, la principale menace se nomme Mario Gomez, dauphin de Messi au classement des buteurs de la C1 (10 buts). Mais la motivation des Bavarois risque en outre d'être décuplée, car la finale de la Ligue de champions se déroulera le 19 mai dans leur stade, l'Allianz Arena de Munich.

Didier Drogba de retour à Marseille ?

L'idéal pour l'OM serait donc d'affronter le surprenant APOEL Nicosie, tombeur de Lyon et premier club chypriote à se qualifier pour le Top 8 continental.

Chelsea, dernier représentant anglais, reste également dans les cordes des Olympiens. La venue des Blues à Marseille permettrait également au public phocéen de retrouver leur ex-idole Didier Drogba.

A ce titre, l'OM peut se montrer confiant : la seule fois où l'Ivoirien a foulé la pelouse du Vélodrome sous le maillot de Chelsea, il est reparti avec une défaite (1-0 en phase de poules de la Ligue des champions 2010-2011).

Mais un parfum de revanche flotterait sur l'opposition contre le Benfica Lisbonne. Les supporters marseillais ont encore en travers de la gorge la fameuse main de Vata qui avait privé l'OM d'une finale de C1 en 1989 et bouterait volontiers le club portugais hors de la C1 pour effacer définitivement ce cauchemar de sa mémoire.

L’espoir est donc de mise pour l’OM avant le tirage au sort des quarts et des demi-finales, qui aura lieu ce vendredi au siège de l'UEFA à Nyon, en Suisse. Il s'agira d'un tirage au sort intégral, sans tête de série. À noter qu’à partir des quarts de finale, deux équipes d'un même pays peuvent s'affronter.

Les quarts de finale auront lieu les 27 et 28 mars (matches aller) et 3 et 4 avril (matches retour) ; les demi-finales les 17 et 18 avril (matches aller) et 24 et 25 avril (matches retour). La finale est programmée le 19 mai à Munich.

Parmi eux se trouvent les vainqueurs de la Ligue des champions 2011- 2012
{{ scope.counterText }}
{{ scope.legend }}© {{ scope.credits }}
{{ scope.counterText }}

{{ scope.legend }}

© {{ scope.credits }}

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.