Accéder au contenu principal
Dans la presse

"La guerre des mémoires n'est pas une fatalité"

Presse internationale, Lundi 19 mars 2012. Au menu de la presse internationale ce matin, la commémoration du 50ème anniversaire des accords d’Evian vue par la presse algérienne, et l’arrestation de l’ex-chef du renseignement libyen Abdallah Senoussi.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook…

On commence cette revue de presse française avec la commémoration du 50eme anniversaire des accords d’Evian, vue par la presse algérienne.

Je vous propose de commencer avec le quotidien La Liberté, qui regrette que l’Algérie, garde cette année «un silence incompréhensible sur cet immense événement qu’est le cinquantenaire de l’Indépendance du pays». Certes, écrit le journal, «certains avancent l’argument que le 19 Mars n’est pas considéré comme une fête nationale», contrairement au 5 juillet, jour de l’indépendance nationale, mais plaide La Liberté, «un cinquantenaire d’Indépendance se célèbre sur toute une année, si on veut que la jeunesse, qui représente les trois quarts de la population, se réapproprie l’histoire de son pays dont elle ne connaît que des bribes incomplètes ».

Un nécessaire travail de mémoire sur lequel revient aussi Le Quotidien d’Oran, peu convaincu également par la façon dont la France a choisi de commémorer l’événement. D’après le journal, l’ex-colonisateur aurait choisi une ligne dominante pour cet anniversaire qui consisterait surtout à «éviter tout dérapage», et à «garder le débat sous contrôle» - une ligne qu’aurait fixée le ministre français des Affaires étrangères Alain Juppé, en déclarant qu’il fallait célébrer cet anniversaire «dans un esprit de modération, en évitant les extrémismes de tous bords». Un esprit de modération, qui consisterait à dire que le conflit a donné lieu à des excès des deux côtés; que la France a certes gagné la guerre mais que la colonisation était un phénomène dépassé; que le FLN défendait a utilisé un moyen injustifiable, le terrorisme, mais aussi que le jusqu'auboutisme des colons a empêché tout compromis; que la guerre a été une succession de rendez-vous ratés....
Une position dont le Quotidien d’Oran estime qu’elle «ne tient pas compte de la nouvelle sociologie de la France, où les nouvelles générations sont choquées par le phénomène colonial».

Le quotidien francophone El Watan évoque même ce matin une «obsession de la mémoire, de part et d’autre de la Méditerranée». Le journal rappelle que les commémorations des dates fondatrices de la nation visent, à renforcer chez tous le sentiment de ce qu’il y a de spécifique et de «supérieur» chez celle-ci. Et de ce point de vue-là, et d’après El Watan,  «la France qui revendique plusieurs «exceptions», dont l’universalisme de la pensée, n’échapperait pas à l’empire d’un certain nationalisme hautain et exclusif», tandis que «l’Algérie indépendante, a développé à son tour un nationalisme révolutionnaire, mais si fier et si ombrageux qu’il se teinte d’une couleur quelque peu «chauvine», à la manière des ses ex-colonisateurs».
El Watan qui plaide, pour terminer, pour que «cette guerre des mémoires ne soit pas une fatalité et soit surmontée, enfin, par la mise en forme d’un «récit unique, serein, courageux, de la guerre d’Algérie».

Il est également beaucoup question ce matin de l’arrestation d’Abdallah al-Senoussi, l’ex-chef des renseignements de Mouammar Kadhafi, qui a été arrêté samedi à Nouakchott, en Mauritanie. Senoussi qui se retrouve en ce moment au cœur d’un bras de fer entre la Cour pénale internationale, la Libye, et la France, qui demandent toutes trois son extradition, d’après The Guardian.

Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.