LGUE DES CHAMPIONS

Le duo Torres-Drogba loin d’être d’attaque

Chelsea se déplace ce mardi à Lisbonne pour y affronter le Benfica lors des quarts de finale aller de la Ligue des Champions. Dans les rangs du club londonien, le duo d’attaquants Didier Drogba et Fernando Torres est en plein doute.

Publicité

AFP - Les supporteurs de Chelsea qui se frottaient les mains à l'idée de disposer en même temps de Fernando Torres et de Didier Drogba ont dû déchanter: quinze mois plus tard, l'Espagnol est toujours dans l'attente d'un déclic alors que l'Ivoirien semble engagé sur la pente du déclin.

Quarts de finale

Matches aller :

27 mars

Apoel Nicosie - Real Madrid 0-3 (Match 1)

Benfica Lisbonne - Chelsea 0-1 (Match 3)

28 mars

Marseille - Bayern Munich 0-2 (Match 2)

AC Milan - Barcelone 0-0 (Match 4)

Matches retour :

3 avril

Bayern Munich - Marseille 2-0 (Match 2)

Barcelone - AC Milan 3-1 (Match 4)

4 avril

Real Madrid - Apoel Nicosie (Match 1)

Chelsea - Benfica Lisbonne (Match 3)

Demi-finales

Matches aller :

17 avril : Bayern Munich contre vainqueur du match 1

18 avril : Vainqueur du match 3 contre FC Barcelone

Matches retour :

24 avril : FC Barcelone contre vainqueur du match 3

25 avril : Vainqueur du match 1 contre Bayern Munich

L'an passé, Carlo Ancelotti avait d'abord essayé d'associer les deux stars après l'achat de Torres à Liverpool, mais l'expérience n'avait pas été convaincante. On verra donc probablement l'un ou l'autre, mais pas les deux ensemble, mardi en quarts de finale de la Ligue des champions face à Benfica.

Lequel choisir ? Ce qui pouvait passer pour un problème de riche il y a un ou deux ans est désormais une question douloureuse pour Roberto Di Matteo, confronté comme son prédécesseur Andre Villas-Boas au manque d'efficacité chronique de ses fers de lance bien émoussés.

A eux deux, ils n'ont inscrit que sept buts en Championnat d'Angleterre, cinq pour Drogba et deux pour Torres: des chiffres ridicules par rapport à ceux des autres stars du même calibre, Van Persie à Arsenal (26 buts), Rooney à Manchester United (20) ou Agüero à Manchester City (17).

La baisse du rendement de Drogba - 29 buts en Premier League en 2009-2010, 11 en 2010-2011 et donc 5 cette saison - peut s'expliquer facilement par l'âge. L'Ivoirien n'est plus aussi explosif à 34 ans, d'autant moins qu'il a été victime de sérieux problèmes de santé depuis dix-huit mois, une crise prolongée de malaria l'an passé et un traumatisme crânien à la fin de l'été dernier.

Même s'il manque désormais de régularité, l'ancien Marseillais a encore eu quelques éclairs de génie, notamment en Ligue des champions, où il en est à quatre buts cette saison, le dernier en date, particulièrement important, inscrit en huitième de finale retour contre Naples (4-1), d'une somptueuse tête plongeante.

Confiance envolée

Le cas de Torres, âgé seulement de 28 ans, est beaucoup plus énigmatique et inquiétant. Depuis son arrivée de Liverpool pour la somme record de 58 millions d'euros en janvier 2011, "El Niño" n'a jamais réussi à retrouver la forme de ses premières années chez les "Reds" (car sa baisse de régime avait commencé avant son départ d'Anfield).

Plusieurs fois, on a cru que l'interminable traversée du désert allait prendre fin. Ce fut encore le cas il y a dix jours, lorsque le Madrilène a inscrit un doublé en Coupe d'Angleterre contre Leicester (5-2), une équipe de D2.

Il s'agissait de ses premiers buts en quatre mois, soit plus de 25 heures de football sans faire trembler les filets depuis un doublé en Ligue des champions contre les Belges de Genk le 19 octobre.

Encouragé, Di Matteo lui a donné une nouvelle chance en le titularisant - c'était la deuxième fois seulement en dix matches - contre Manchester City quelques jours plus tard. La désillusion a été une nouvelle fois au rendez-vous. Malgré une évidente bonne volonté, l'Espagnol n'a plus la confiance pour réussir, voire pour seulement tenter, les gestes qu'il réussissait avant.

Alors que Chelsea est en difficulté à la cinquième place du Championnat, la Ligue des champions offre aux deux attaquants l'occasion de réussir soit une relance de leur carrière londonienne soit un baroud d'honneur.

L'hypothèse d'un renouvellement du contrat de Drogba, qui arrive à son terme en fin de saison, apparaît improbable étant donné son âge, d'autant que des offres mirobolantes seraient venues de Chine selon la presse anglaise.

Torres, quant à lui, n'est officiellement pas à vendre.

Parmi eux se trouvent les vainqueurs de la Ligue des champions 2011- 2012

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine