Accéder au contenu principal
FOOTBALL

Abedi Pelé : "On attend une victoire du Ghana à la CAN depuis trop longtemps"

2 min

Avant la finale de la Coupe de la Ligue entre l'OM et l'OL (1-0) samedi, l'ex-international ghanéen Abedi Pelé est revenu, pour RFI, sur les performances de son fils André Ayew et sur la nomination de Kwesi Appiah à la tête du Ghana.

Publicité

Le Ghana se cherchait un sélectionneur depuis l’éviction du Serbe Goran Stevanovic, le 19 mars dernier, après la quatrième place obtenue par son équipe lors de la CAN-2012. Les candidats au poste de manquaient pas : Marcel Desailly, Abedi Pelé…

Mais la Fédération ghanéenne a misé sur la continuité en nommant le 10 avril, Kwesi Appiah à la tête des Black Stars ; lui qui avait été promu sélectionneur intérimaire après le départ de Stevanovic et qui était l'entraîneur-adjoint du Ghana depuis 2008. Appiah aura pour objectifs de remporter la CAN-2013 disputée en Afrique du Sud du 19 janvier au 10 février, puis de qualifier l’équipe nationale pour la prochaine Coupe du monde, au Brésil.

Une nomination bien accueillie par le Marseillais André Ayew qui a déclaré à RFI : "Kwesi, c’est une personne qu’on côtoie depuis quatre ans. Il a su faire du bon boulot. Aujourd’hui, il a sa chance. On va l’aider. Ça fait plaisir de voir un entraîneur local prendre la tête de la sélection. On va se battre pour qu’il reste le plus longtemps possible. On va tout faire pour se qualifier à la Coupe du monde 2014 et à la prochaine Coupe d’Afrique."

"Le peuple ghanéen a demandé un entraîneur local"

De passage à Paris samedi 14 avril pour assister à la finale de la Coupe de la Ligue entre Lyon et Marseille, l’ancien international ghanéen et ancien joueur de l’OM Abedi Ayew dit Abedi Pelé a bien voulu commenter cette nomination de Kwesi Appiah. Il a également accepté de répondre aux questions de RFI quant aux performances de son fils, André Ayew, véritable homme fort de l’Olympique de Marseille cette saison.
 

Interview Abédi Pelé sur le Ghana et son fils André Ayew

L’OM a donc remporté cette Coupe de la Ligue face à l’OL (1-0 a.p). Un succès qui devait permettre à André Ayew de se faire opérer de son épaule qui le fait souffrir depuis des mois. Son entraîneur Didier Deschamps ne semble cependant pas prêt à se passer de ses services en cette fin de saison. Il a déclaré qu’une opération de son milieu de terrain "n'est pas à l'ordre du jour".

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.