Accéder au contenu principal

Deux Ouïghours chinois libérés de Guantanamo

Pour la première fois depuis quinze mois, des prisonniers - deux Ouïghours chinois - ont été libérés jeudi de la prison de Guantanamo. Ils sont restés emprisonnés plus de 10 ans sans qu'aucune charge n'ait été retenue contre eux.

Publicité

REUTERS - Deux Ouïghours chinois ont été libérés de la base militaire américaine de Guantanamo, à Cuba, et ont été transférés au Salvador, a annoncé jeudi le Pentagone.

Il s'agit de la première libération de prisonniers de Guantanamo depuis quinze mois.

Les deux hommes, dont les identités n'ont pas été dévoilées, sont restés en détention plus d'une décennie, sans charge. Un tribunal américain à Washington avait estimé qu'il n'y avait aucune raison de les incarcérer et avait ordonné leur libération en 2008.

Pékin a demandé aux autorités américaines le transfert des deux Ouïghours, musulmans turcophones, en Chine, mais Washington a refusé, expliquant qu'ils risquaient d'être persécutés.

On dénombre désormais 169 prisonniers soupçonnés de terrorisme à Guantanamo, contre 245 en janvier 2009, date à laquelle Obama est entré à la Maison blanche.

Le président démocrate n'a pas été en mesure de tenir sa promesse de fermer le centre pénitentiaire et d'en transférer les détenus dans différentes prisons aux Etats-Unis.

La plupart des Ouïghours présents à Guantanamo ont été capturés près de la frontière pakistano-afghane à la fin de l'année 2001. Ceux qui ont été libérés ont trouvé refuge en Suisse, aux Bermudes, en Albanie et à Palau, dans le Pacifique.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.