Accéder au contenu principal
AGROALIMENTAIRE

Nestlé rachète la branche nutrition du groupe Pfizer pour près de 12 milliards de dollars

Texte par : Dépêche
2 min

Le géant suisse de l'agroalimentaire Nestlé a acquis la filiale nutrition infantile du groupe pharmaceutique américain Pfizer pour 11,9 milliards de dollars afin de renforcer sa position sur un secteur où il est déjà fortement implanté.

Publicité

AFP - Le géant suisse de l'alimentaire Nestlé a annoncé lundi l'acquisition de la branche nutrition du groupe américain Pfizer pour 11,85 milliards de dollars (8,98 milliards d'euros).

Le groupe helvétique a estimé, dans un communiqué, réaliser par cette opération "un pas stratégique pour renforcer sa position mondiale en nutrition infantile", un secteur dans lequel il est déjà fortement implanté.

Environ 85% des ventes de Pfizer Nutrition sont réalisées dans les pays émergents à forte croissance, permettant ainsi à Nestlé de parfaitement "compléter (ses) affaires existantes de nutrition infantile", selon le directeur général Paul Bulcke.

Le rachat, qui doit encore être approuvé par les autorités de la concurrence, "contribuera de manière positive au modèle Nestlé, à la fois pour la croissance et les marges", a souligné le groupe.

Nestlé a estimé le chiffre d'affaires 2012 de Pfizer Nutrition à 2,4 milliards de dollars.

Selon le groupe de Vevey, "la nutrition infantile est une catégorie de haute valeur" que les marques de Pfizer viendront compléter.

Depuis plusieurs semaines, les médias faisaient état d'une transaction imminente, que le Wall Street Journal avait chiffré à plus de 9 milliards de dollars.

Les analystes de la banque Vontobel avaient estimé qu'une telle acquisition augmenterait le bénéfice par action de Nestlé de 1,5% en 2013.

Le numéro un mondial de l'alimentation dispose, depuis la vente en 2010 d'Alcon à Novartis pour 51,6 milliards de dollars, d'importantes liquidités lui permettant de réaliser des acquisitions

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.