Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

À L’AFFICHE !

"First Man", Ryan Gosling dans les pas de Neil Armstrong

En savoir plus

L’invité du jour

Reed Brody : "C’est la jurisprudence Pinochet qui a permis le procès d'Hissène Habré"

En savoir plus

FOCUS

Quelles alternatives à la prison pour les condamnés ?

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Le marché florissant du cannabis

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le Premier ministre australien et Jérusalem"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Daphne Caruana Galizia, assassinée il y a un an"

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Élections locales en Côte d'Ivoire : bras de fer entre le PDCI et le RHDP

En savoir plus

LE DÉBAT

Comment expliquer l'ampleur des inondations meurtrières dans l'Aude ?

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Le vélo de retour à Cuba et les entrepreneurs burundais en province qui innovent

En savoir plus

Economie

Neuf banques espagnoles dégradées par Standard and Poor's

Texte par Dépêche

Dernière modification : 30/04/2012

Alors que l'Espagne continue de s'enfoncer dans la crise et renoue officiellement avec la récession, l'agence de notation Standard and Poor's a dégradé lundi les notes de neuf établissements bancaires, dont les mastodontes BBVA et Santander.

AFP - L'agence d'évaluation financière Standard and Poor's a dégradé lundi les notes de neuf banques espagnoles, dont Santander et BBVA, ainsi que celle de la confédération des caisses d'épargne (Ceca), après avoir abaissé jeudi la note souveraine de l'Espagne de deux crans.

Dans un communiqué, l'agence indique avoir dégradé les notes de Santander, sa filiale Banesto, BBVA, Banco Sabadell, Ibercaja, Kutxabank, Banca Civica, Bankinter et Barclays, et menace de faire de même avec deux autres banques du pays, CaixaBank et Bankia.

Première publication : 30/04/2012

  • ZONE EURO

    Les taux auxquels l'Espagne peut emprunter dépasse le seuil des 6 %

    En savoir plus

  • CRISE DE LA DETTE

    La zone euro doit-elle craindre une débâcle espagnole ?

    En savoir plus

  • ZONE EURO

    L'Espagne, dégradée par S&P, affiche un taux de chômage de près de 25 % 

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)