Accéder au contenu principal
BOURSES

Les élections française et grecques pèsent sur les marchés financiers

Texte par : Dépêche
2 min

Les Bourses européennes ont ouvert en baisse, ce lundi, à la suite de la poussée des extrêmes aux législatives grecques et à la victoire de la gauche à la présidentielle française qui font craindre une réactivation de la crise des dettes souveraines.

Publicité

REUTERS - Les principales Bourses européennes ont ouvert en nette baisse lundi, dans le sillage des élections en France et en Grèce qui ravivent les craintes sur la crise des dettes souveraines en zone euro et font retomber les marchés d'actions à un plus bas depuis quatre mois et demi.

La gauche est de retour au pouvoir en France avec l'élection dimanche du socialiste François Hollande à la présidence de la République. Si cette élection avait été anticipée par le marché, elle relance néanmoins les interrogations autour du pacte budgétaire européen, le président élu ayant appelé à renégocier ce pacte pour inclure plus de croissance.

Un premier contact téléphonique entre le nouveau président français et la chancelière allemande Angela Merkel a néanmoins quelque peu rassuré les investisseurs.

L'agence de notation S&P a aussi assuré que l'élection de François Hollande serait sans incidence sur la note de la France.

Les opérateurs s'inquiètent surtout du sort de la Grèce où les électeurs ont lourdement sanctionné dimanche les deux grands partis, Nouvelle démocratie (ND, droite) et le Parti socialiste (Pasok), et offert à la gauche radicale une percée spectaculaire faisant peser un risque sur le maintien du pays dans la zone euro.

"Les résultats des élections du weekend n'aident pas à calmer les inquiétudes déjà présentes dans le marché après les chiffres décevants publiés vendredi sur l'emploi américain. L'incertitude politique s'accroît et le paysage politique en zone euro semble moins prévisible", a déclaré Gerhard Schwarz, stratège en chef chez Baader Bank.
Vendredi, les Bourses européennes et américaines avaient déjà reculé sous le coup d'un rapport mensuel sur l'emploi aux Etats-Unis moins bon que prévu. La Bourse de Tokyo a aussi chuté de 2,78% ce lundi matin.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.