Accéder au contenu principal
MÉDIAS

La chaîne Al-Jazira ferme le bureau chinois de sa chaîne anglophone

Texte par : Dépêche
2 mn

La chaîne d'information qatarie a décidé de fermer son bureau de Pékin après que l'une de ses correspondantes, Melissa Chan, a vu son visa non renouvelé par les autorités chinoises. La journaliste travaillait à Pékin depuis 2007.

Publicité

REUTERS - Le groupe de télévision Al Djazira a fermé le bureau chinois de sa chaîne anglophone après le refus des autorités chinoises de renouveler le visa de sa correspondante à Pékin, une décision sans précédent depuis 1998.

Melissa Chan, de nationalité américaine, travaillait pour Al Djazira à Pékin depuis 2007, et alimentait également un compte Twitter suivi par 14.000 abonnés.

Selon le Club des correspondants de la presse étrangère en Chine (FCCC), la décision fait suite à plusieurs reportages jugés déplaisants par les autorités chinoises, dont un documentaire sur le recours présumé à du travail forcé pour fabriquer des produits vendus à l'étranger.

Dans un communiqué, le FCCC voit dans cette affaire "l'exemple le plus radical d'une récente tendance visant à se servir des visas de journalistes pour tenter de censurer ou d'intimider les correspondants étrangers en Chine".

Aucun responsable n'a pu être joint dans l'immédiat auprès du ministère chinois des Affaires étrangères.

En 1998, la Chine avait expulsé un journaliste japonais et un journaliste allemand pour détention de secrets d'Etat.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.