Accéder au contenu principal

La rencontre Hollande-Merkel retardée par les intempéries

L'avion qui transportait M. Hollande vers Berlin a dû rebrousser chemin, mardi, en raison de la foudre. Le président est reparti à bord d'un autre avion pour l'Allemagne, où il doit s'entretenir avec la chancelière sur le pacte de stabilité.

Publicité

AFP - L'avion transportant le président François Hollande vers Berlin a été contraint de faire demi-tour mardi après avoir été touché par la foudre, et le chef de l'Etat est reparti vers sa destination à bord d'un autre avion, a-t-on appris auprès du ministère de la Défense.

L'avion présidentiel, un Falcon 7X, "a pris la foudre", a précisé le ministère.

"Pour des mesures de sécurité et de précaution, l'avion qui n'était pas très loin de Paris a fait demi-tour. Il s'est posé sans encombre à Villacoublay et le président est reparti à bord d'un Falcon 900", a-t-on souligné.

Selon une source aéronautique, les aléas de la météorologie engendrent "régulièrement ce genre de choses". "Cela arrive de temps en temps, sur tous les types d'appareils", a-t-on souligné de même source.

M. Hollande doit rencontrer à Berlin la chancelière allemande Angela Merkel pour un dîner de travail.

Le chef de l'Etat, investi 7e président de la Ve République mardi en fin de matinée, avait quitté la base militaire de Villacoublay vers 17H15, à bord d'un falcon 7X aux couleurs de la République.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.