Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Grand oral social pour Ayrault"

Au menu de la presse française : les consultations entre Jean-Marc Ayrault et les organisations syndicales et patronales, la gauche favorite pour les législatives et la droite qui continue de s'affaiblir à cause d'une guerre des chefs et le VatiLeaks, symptôme d'une crise profonde de l’Église.

PUBLICITÉ

Il est beaucoup question des consultations qui débutent ce matin à Matignon. Jean-Marc Ayrault reçoit 8 organisations syndicales et patronales.
"Jean Marc Ayrault confronté aux revendications syndicales" titre Le Figaro.
Et "le premier ministre est attendu au tournant sur les retraites et le smic" nous dit Le Parisien : "Grand oral social pour Ayrault"  titre le journal.

L’Humanité publie pour sa part un sondage réalisé avant ces consultations : c’est l’emploi qui arrive en tête des préoccupations des Français (58%) largement devant le pouvoir d’achat (41%).

A moins de trois semaines des élections législatives, les journaux s’intéressent aux chances des uns et des autres.  
"Une droite déboussolée"  titre Libération en une.

http://www.liberation.fr/politiques/2012/05/28/a-l-ump-la-deraison-d-y-croire_822045 " target="_blank">Selon le quotidien, la guerre que se livre Jean-François Copé et François Fillon est la preuve que "l’UMP ne mise pas sur un retour aux affaires".
Une fois n’est pas coutume, Libération et Le Figaro semblent être d’accord : "Le PS espère tirer profit des divisions à droite titre Le Figaro.

Libération s’est aussi amusé à faire le portrait robot de l’aspirant député.

On termine avec le scandale qui secoue le Vatican, encore ce matin de nombreux articles y sont consacrés dans la presse française.

Dans son édito La Croix nous dit que la situation actuelle n’est pas le fait de quelques "intrigants" ou "ambitieux".
"La crise est plus profonde" nous dit le journal chrétien : "elle concerne la gouvernance même de l’Eglise".

Le Parisien lui se demande qui se cache derrière les fuites.
"Une guerre des clans préparant sans doute la succession de Benoît XVI" nous dit le journal.

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.