ART

Le Louvre préempte un buste de Bouchardon adjugé pour 3,75 millions d'euros

Le commissaire-priseur Claude Aguttes a fait applaudir la salle des ventes lorsque le musée du Louvre a préempté l’œuvre du sculpteur Bouchardon, représentant le buste de Charles Frédéric de La Tour du Pin, adjugé pour 3,75 millions d'euros.

Publicité

AFP - Le musée du Louvre a préempté lundi un buste "à l'antique" représentant Charles Frédéric de La Tour du Pin sculpté par Edmé Bouchardon (1698-1762), qui venait d'être adjugé pour 3,750 millions d'euros (frais compris) lors d'une vente à Drouot à Paris.

Le représentant du musée était en salle et a préempté le buste en marbre blanc qui avait été adjugé au téléphone à un collectionneur privé par la maison de vente Claude Aguttes, a précisé Drouot.

Prix de Rome en 1722, Bouchardon part en 1723 à la Villa Medicis à Rome où il passe neuf ans et étudie les Antiques. Le buste a été réalisé à son retour d'Italie, indique à l'AFP le commissaire-priseur Claude Aguttes.

L'aristocrate est représenté la poitrine nue, à la manière antique et les cheveux libres. Il tourne la tête. Bouchardon, nommé sculpteur du roi Louis XV en 1732, a alors "quarante ans d'avance sur son temps", souligne Me Aguttes.

Le buste, signé au revers, a été exposé au salon de 1738 et était resté dans la famille depuis 1736. Il est mis en vente par un descendant du marquis. C'est l'un des grands chef-d'oeuvre de la sculpture française du règne de Louis XV qui était encore conservé en mains privées, selon la maison de vente.

"J'ai fait applaudir la salle lorsque le musée a préempté l'oeuvre car ce buste devait aller au Louvre", déclare Claude Aguttes.

Le buste était estimé entre 3 et 4 millions d'euros (hors frais).

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine