Accéder au contenu principal
Focus

Les militaires reprennent la main

Deux jours avant le second tour, la Cour constitutionnelle égyptienne a créé un séisme en validant la présence d'Ahmed Chafiq, arrivé en deuxième position au premier tour. Elle a aussi annulé 1/3 des résultats des législatives de l'hiver dernier, et donc déclaré le parlement "illégal".

Publicité

Emission préparée par Diaraye Bah

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.