Accéder au contenu principal
Dans la presse

"La guerre des blondes"

Presse internationale, Lundi 16 juillet 2012. Au menu de la presse internationale ce matin, l’élection de la Sud-Africaine Dlamini-Zuma à la présidence de l’Union africaine, les armes chimiques syriennes, l’immolation d’un homme à Tel Aviv, et une guerre de blondes.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale avec l’élection de la Sud-Africaine Dlamini-Zuma à la présidence de l’Union africaine.
 
Le site sud-africain The Daily Maverick parle d’une victoire pour la diplomatie nationale, en rappelant que l’ex-épouse de Jacob Zuma l’a emporté sur le fil et à la surprise générale après un duel extrêmement serré avec le sortant gabonais Jean Ping. La nouvelle présidente devrait son élection aux travail de lobbying intense fourni par la Communauté de développement d’Afrique australe, avec l’aide financière de l’Angola. D’après le journal, sa victoire démontre la volonté de l’Afrique du sud de peser désormais davantage dans les organisations internationales, et constituerait une nouvelle étape dans les efforts entrepris par le pays pour disposer d’un siège permanent au Conseil de sécurité de l’Onu.
 
Et puis en Syrie, la guerre civile se poursuit, avec ce matin une information inquiétante publiée par The Wall Street Journal au sujet des stocks d’armes chimiques du régime. Le journal avait déjà évoqué cette information en fin de semaine dernière, et ce matin, il persiste et il signe: oui, d’après Washington, le régime syrien a commencé à déplacer une partie de son arsenal d'armes chimiques hors de ses lieux de stockage habituel. The Wall Street Journal raconte aussi que des rebelles disent avoir confisqué à l’armée loyaliste des équipements destinés à se protéger lors d’une éventuelle attaque chimique.
 
Ce sont des informations que le régime conteste depuis plusieurs jours, tout en faisant mine de se prêter aux tractations diplomatiques engagées par l’émissaire de l’ONU Kofi Annan. Un double langage, une double réalité qu’on retrouve dans un dessin publié ce matin par The China Daily.
 
On passe maintenant en Israël où un homme de 57 ans, Moshe Silman, s'est immolé par le feu au cours d'une manifestation pour plus de justice sociale, samedi soir à Tel-Aviv. L’homme a réussi à échapper, à la mort, mais il souffre de brûlures profondes et il se trouvait encore hier soir dans un état critique, rapporte The Independent, qui explique que ce drame va mettre la pression sur Benjamin Netanhyaou, et l’obliger à entendre enfin les revendications du mouvement contre l’injustice sociale qui a émergé l'été dernier.
 
C’est un avis qu’on est toutefois loin très loin de partager du côté du très conservateur Jerusalem Post, qui évoque les risques de voir le geste de Moshe Sliman se répéter. «Attention aux émules de l’immolation» écrit le journal, en faisant part, tout de même, c’est déjà ça, de sa compassion à l’égard de cet homme.
 
Et on termine cette revue de presse avec la polémique qui est en train d’opposer la pop star Madonna à Marine Le Pen. L’affaire couvait depuis que l’icône de la pop avait décidé d’inclure dans son spectacle des images de Marine Le Pen, pour dénoncer les thèses défendues par la patronne du FN, assimilées aux thèses nazies. Celle-ci avait déjà prévenu: si Madonna «fait ça en France, on l'attendra au tournant»: c’est chose fait, nous apprend The Independent. Le Front national va porter plainte contre la star pour «injure».
 
 Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.