Pêcheur-esclave sur les rives de l’Océan Indien

Des clandestins Birmans, Laotiens ou Cambodgiens sont achetés par des patrons de pêche et forcés à travailler sur des chalutiers thaïlandais. C’est une zone de non droit qui les attend.