Accéder au contenu principal
SYRIE

Violents affrontements entre soldats et rebelles aux portes de la vieille ville d'Alep

Texte par : Dépêche
|
Vidéo par : Antoine MARIOTTI
2 min

Le vieux quartier d'Alep est le théâtre de combats entre soldats et insurgés qui tentent de prendre le centre de la ville. Selon un commandant rebelle, les forces anti-Assad commencent à manquer de munitions.

Publicité

REUTERS - Les rebelles syriens ont lancé mardi une offensive pour prendre le centre d'Alep et combattent l'armée loyaliste aux portes de la vieille ville, inscrite au patrimoine mondial, rapportent habitants et opposants.

Selon un homme d'affaires local, les combats font rage près de Bab al Hadid et Bab al Nasr, deux des portes du vieux quartier de la ville. Une habitante fait de son côté état de violents échanges de tirs.

"Les rebelles se sont déplacés pour tenter de libérer le bas de la ville après s'être emparés des quartiers d'Al Sakhour, de Masaken Hanano, de Tarik al Bab, d'al Cheikh Najajr et d'al-Ard al Hamra dans l'Est et de Saladin dans l'Ouest", explique un militant de l'opposition, joint par téléphone par Reuters.

Sur le terrain, les rebelles commencent à manquer de munitions, selon un commandant rebelle, Moustafa Abdallah, qui dirige l'unité des "Martyrs d'Alep".

Les forces de Bachar al Assad bombardent actuellement la campagne située au nord d'Alep pour freiner la progression des rebelles, a-t-il ajouté.

Par ailleurs, en périphérie nord, les forces syriennes ont mis fin à une mutinerie nocturne dans la principale prison de la ville et tué quinze prisonniers, rapportent des militants d'opposition qui ont pu s'entretenir avec des détenus rescapés.

Selon un membre du Conseil national syrien (CNS), principale coalition de l'opposition, au moins huit prisonniers sont morts après avoir inhalé du gaz lacrymogène. Les autres détenus ont été tués par des tirs de mitrailleuse.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.