Accéder au contenu principal
JO - BASKETBALL

Les Bleus battus d'entrée par la prestigieuse équipe des États-Unis

2 min

La "Dream Team" américaine a dominé dimanche l'équipe de France de basketball (98-71) lors du premier match du tournoi des Jeux olympiques de Londres. L'Argentine, l'Espagne et le Brésil ont également réussi leur entrée dans la compétition.

Publicité

AFP - Les basketteurs américains n'ont pas fait de quartier lors de leur entrée en lice au tournoi olympique dimanche à Londres, balayant la France 98 à 71, tandis que l'Espagne s'est appuyée comme souvent sur Pau Gasol pour battre 97 à 81 la Chine.

Sans surprise, la Dream Team version 2012 n'a mis qu'un quart-temps à prendre la mesure des Bleus, le temps que Kevin Durant (22 pts) et ses coéquipiers ne règlent la mire.

Impériaux en défense, les Américains ont ensuite laissé sur place des Français bien trop empruntés pour les inquiéter.

Dans le même groupe, l'Argentine a fait un grand pas vers les quarts de finale en battant la Lituanie (102-79), malgré un Manu Ginobili plutôt peu inspiré (7/17 au tir) mais grâce à un Luis Scola déchaîné (32 pts). Dans le duel des outsiders, le Nigeria qui avait écarté la Grèce de la course aux JO, a pris le meilleur sur la Tunisie (60-56).

Engagée dans l'autre groupe, l'Espagne, vice-championne olympique de Pékin, n'a de son côté pas forcément fait des étincelles face à une Chine orpheline de Yao Ming, reconverti en commentateur TV. Mais la Roja s'est reposée sur ses bases pour faire la différence.

Auteur de 21 points et 11 rebonds en 28 minutes, Pau Gasol a de nouveau été l'élément moteur de la domination ibère, bien aidé dans la raquette par Serge Ibaka, qui a contribué avec 17 points, 5 rebonds et 3 contres.

Malgré cela, l'Espagne a dû attendre le dernier quart-temps pour faire la différence face à Yi Jianlian (30 points, 12 rebonds) et ses copains.

La Russie, prétendante au podium, n'a, elle, pas fait de détails face à la Grande-Bretagne (95-75) avec un immense Andrei Kirilenko (35 pts).

Enfin, le Brésil s'est offert l'Australie 75 à 71.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.