Accéder au contenu principal
Dans la presse

"Pas de ramadan en colo?"

Presse française, Mercredi 1er août. Au menu de la presse française ce matin, une polémique sur des moniteurs de colonie de vacances suspendus pour cause de jeûne du ramadan, les bulletins de notes des nouveaux ministres, de nouvelles taxes et des loyers plus encadrés.

PUBLICITÉ

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse française avec la polémique sur la suspension de quatre animateurs de colonie de vacances, qui suivaient le ramadan.
 
C’est une décision que le maire communiste de Gennevilliers, l’employeur de ces 4 animateurs, a finalement annulée pour mettre fin, justement, à la polémique qu’elle a suscitée.Le Figaro explique que cette suspension avait été décidée au nom de la sécurité des enfants, et à cause d’un précédent,  un accident de voiture en août 209 provoqué par le malaise d’une monitrice fatiguée par le ramadan. La décision de suspendre ces animateurs a été perçue comme «discriminatoire» par plusieurs associations musulmanes, qui ont donc œuvré pour son annulation.
 
C’est aujourd’hui le dernier Conseil des ministres avant la trêve estivale, l’occasion d’évaluer les premiers mois du gouvernement Ayrault, et pour le Parisien de rédiger «le bulletin de notes des ministres». Un peu moins de trois mois après leur nomination, le journal a dressé se liste des bons et des mauvais élèves. Il y a ceux qui auraient réalisé un «très bon trimestre», comme le ministre du Budget Jérôme Cahuzac, qui a réussi à faire adopter un collectif budgétaire à plus de 7 milliards d’impôts supplémentaires, et Manuel Valls, qui a le mérite aux yeux du Parisien d’avoir «réconcilié la gauche avec la police et fait taire les accusations de laxisme dont a longtemps souffert le PS».
 
Un peu moins scolaire, les Echos proposent de nous dire plutôt qui sont «les ministres qui ont marqué des points… et les autres». Nouveau satisfecit pour Jérôme Cahuzac, mais aussi pour Pierre Moscovici, le ministre des Finances. Ils n’ont en revanche pas encore vraiment convaincu pour le moment: le ministre de l’Education Vincent Peillon, qui doit réussir sa rentrée des classes en septembre, et la ministre du Logement Cécile Duflot, qui va devoir mettre en œuvre la promesse de 150 000 nouveaux logements sociaux par an.
 
Les parlementaires ont voté cette nuit le collectif budgétaire pour 2012, avant de se mettre eux aussi en vacances. Ils viennent d’entériner les 7 milliards d’économies demandés par Jérôme Cahuzac, «une rafale de taxes applicables dès maintenant», se désole le Figaro. Le journal relève que les réductions de dépenses attendront, elles, le budget de 2013.
 
Pour l’Humanité, le collectif budgétaire voté cette nuit instaure «moins de privilèges, et plus de justice».
 
Parmi les premières mesures, justement, du quinquennat Hollande, l’encadrement de l’augmentation des loyers, valable dès aujourd’hui. La Croix explique que cette mesure va concerner seulement les prix à la relocation et les 38 villes françaises où ces prix sont les plus élevés.
 
Libération dit «bail bail aux loyers fous», en rappelant toutefois que ce sont surtout «la pénurie de logements, notamment sociaux, et la hausse exorbitante des prix de vente des appartements» qui «gangrènent» le quotidien de millions de Français.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.