Dans la presse

"De l'immigration en temps de victoires sportives"

Presse internationale, Mardi 7 août 2012. Au menu de la presse internationale ce matin, des révélations sur l’auteur de la tuerie dans un temple sikh du Wisconsin, aux Etats-Unis, des inquiétudes sur la région du Sinaï et le débat sur l’immigration en temps de victoires sportives, JO obligent.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale avec ces révélations sur l’auteur de la fusillade survenue dans un temple sikh du Wisconsin aux Etats-Unis.
 
Wade Michael Page, c’est son nom, a été identifié comme un ancien soldat lié à des groupuscules qui prônent la suprématie de la race blanche, et notamment, nous dit The Huffington Post, à un groupe de rock appelé «End Apathy», «en finir avec l’apathie». Dans une interview accordée à un site musical, Page déclarait faire partie du mouvement suprématiste blanc depuis 2000, et être inspiré par sa frustration de ne pas voir ses compatriotes «accomplir davantage leur potentiel».
 
D’après The New York Times, il présentait sa musique comme une évocation de la façon dont «la vie humaine a été dégradée par la tyrannie». Mais d’après les spécialistes du mouvement suprématiste, il s’agirait plutôt d’un style musical «extrêmement violent, où il est question d’assassiner des juifs, des noirs et des homosexuels», même si pour le moment, le FBI  affirme qu’il «n’y a pas de raison de penser que d’autres personnes sont impliquées» dans cette tuerie.
 
Selon The Guardian, elle interviendrait en tout cas après plus d’une décennie d’attaques à l’encontre de la communauté sikhe. Le journal explique que depuis les attentats du 11 septembre, la communauté est régulièrement ciblée par des attaques plus ou moins ouvertes, et touchée par la suspicion à l’égard des musulmans. The Guardian raconte que les efforts de la communauté pour expliquer que les sikhs ne sont pas des musulmans ont du mal à porter leurs fruits, aussi bien, d’ailleurs, aux Etats-Unis qu’en Grande-Bretagne.
 
On passe maintenant au Moyen-Orient, où Israël vient de restituer à l'Egypte les corps des six assaillants tués dimanche soir lors de l'attaque d'un commando venu du Sinaï. C’est une affaire perçue comme le signe de la défaite du nouveau pouvoir égyptien face aux islamistes, d’après The Wall Street Journal, qui plaide en faveur d’une mise sous condition de l’aide américaine. Le journal fait part de sa préoccupation face au vide sécuritaire depuis la chute de Moubarak, et plus particulièrement dans la région du Sinaï, présenté comme un «mini-Afghanistan au bord de la Méditerranée», où les islamistes seraient parvenus à radicaliser une population bédouine marginalisée sous Moubarak.
 
A lire également ce matin, dans la rubrique « JO de Londres », une tribune ironique de The Independent  sur le multiculturalisme en temps de victoires sportives. Un édito qui revient notamment sur la victoire de Mo Farah, coureur Britannique d’origine somalienne, devenu champion olympique du 10 000m, ou encore sur le triomphe de Jessica Ennis, d’origine jamaïcaine par son père et britannique par sa mère, qui a remporté la médaille d’or en heptathlon. «Je me demande, écrit la journaliste Yasmina Alibhai-Brown, quelle a été la réaction des formidables prophètes anti-immigration, à l’annonce de ces résultats. Se réjouissent-ils ou se disent-ils, qu’un coureur d’origine somalienne vient de voler sa médaille à un Britannique pur jus, condamné, de ce fait, à abandonner la compétition et à regarder la télé jusqu’à la fin des temps, en buvant une boisson gazeuse et en mangeant des chips ?»
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine