LIBAN

Le patron de la Sécurité syrienne soupçonné de fomenter des attentats au Liban

Selon une source judiciaire au Liban, le général Ali Mamlouk est soupçonné de téléguider depuis Damas des projets d’attentats à la bombe au pays du Cèdre. En lien avec cette affaire, un ex-ministre libanais a été arrêté jeudi à son domicile.

Publicité

AFP - Le patron de la sécurité syrienne, le général Ali Mamlouk, est soupçonné par la justice libanaise d'avoir préparé des attentats au Liban, un dossier dans lequel a été arrêté l'ex-ministre libanais Michel Samaha, proche de Damas, a affirmé samedi une source judiciaire.

Le général Mamlouk "est soupçonné de constitution d'un groupe en vue de provoquer des tueries interconfessionnelles et des actes terroristes par le moyen d'engins explosifs transportés et stockés par Michel Samaha", dont le placement en détention a été ordonné samedi par un juge d'instruction du tribunal militaire, a déclaré cette source à l'AFP.

Le responsable syrien et ses complices sont aussi soupçonnés d'avoir préparé des assassinats de personnalités politiques et religieuses, selon cette source.

Un colonel syrien identifié sous le seul nom de Adnane est également cité dans le dossier.

Le général Ali Mamlouk est devenu le 24 juillet chef du bureau de la Sécurité nationale, qui chapeaute l'ensemble de l'appareil sécuritaire syrien, avec rang de ministre, dépendant directement du président Bachar Al-Assad.

Ces révélations interviennent 48 heures après l'arrestation à son domicile de Michel Samaha par une unité des services de renseignements libanais à la demande du procureur général.

Un responsable des services de sécurité avait expliqué que cette arrestation était en lien avec une affaire d'explosifs saisis qui devaient être placés au nord du Liban.
 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine