Accéder au contenu principal

Les relayeurs jamaïcains pulvérisent le record mondial, triplé pour Bolt

Les coureurs jamaïcains ont remporté l'épreuve olympique du relais 4x100 m en pulvérisant le record du monde en 36 sec 84/100. Usain Bolt parvient ainsi à décrocher trois médailles d'or pour la deuxième fois consécutive après Pékin en 2008.

PUBLICITÉ

AFP - La Jamaïque d'Usain Bolt a conservé samedi son titre de championne olympique du relais 4x100 m messieurs avec un record du monde à la clé (36.84), permettant à Bolt de remporter à Londres trois médailles d'or olympiques pour la deuxième fois consécutive après Pékin-2008.

Nesta Carter, Michael Frater, Yohan Blake et Bolt en finisseur ont devancé les Etats-Unis, 2e dans le temps du précédent record du monde (37.04) et Trinité-et-Tobago (3e en 38.12), médaillé d'argent aux JO-2008 et Mondiaux-2009.

C'est le Canada qui avait initialement pris la 3e place mais ils ont été disqualifiés après l'arrivée pour une irrégularité lors du dernier passage de témoin, cédant sa place à Trinité-et-Tobago pour la place sur le podium.

La Jamaïque a battu de 20/100 le précédent record du monde, qu'elle détenait depuis les Mondiaux-2011, avec les quatre mêmes hommes en piste, dont Blake, le médaillé d'argent du 100 m et du 200 m à Londres derrière Bolt.

Le relais jamaïcain, qui est le premier à conserver l'or du 4x100 m depuis les Etats-Unis en 1976, était pourtant privé d'un ancien recordman du monde de la ligne droite, Asafa Powell, qui s'est blessé en finale du 100 m.

Avec cette sixième médaille d'or olympique, +La Foudre+ devient le sprinteur le plus titré de l'histoire, dépassant l'Américain Carl Lewis (5 titres).

Seuls Lewis (9 médailles d'or, 1984-1996), le Finlandais Paavo Nurmi (9, 1920-1928) et un autre Américain Ray Ewry (8, 1900-1908) ont remporté plus de titres olympiques que le Jamaïcain en athlétisme.

"C'est toujours un sentiment magnifique que de terminer comme ça, a dit Bolt. On avait déjà terminé comme ça l'an dernier aux Mondiaux et pour moi c'est un sentiment merveilleux. Je savais qu'un record du monde était encore possible."

Bolt privé du bâton souvenir

"A Londres, j'ai réussi mon but, a-t-il ajouté. Maintenant je vais m'asseoir et y réfléchir. Mais avant je vais sortir en ville pour faire la fête."

Après le relais, un petit incident a opposé Bolt, qui voulait garder le bâton en souvenir, à des officiels. Ces derniers sont restés inflexibles et ont repris le bien, au grand regret du meilleur sprinteur du monde.

Emmenée par Christophe Lemaitre, la France a pris la 4e place en 38.16, à seulement 04/100 du podium. Les Bleus avaient été médaillés d'argent aux Mondiaux-2011 derrière la Jamaïque.

Avec l'argent, comme en 2004, les Etats-Unis effacent leur déception de Pékin en 2008, quand ils avaient fait tomber le bâton dès les séries. Les Américains n'ont plus gagné ce relais depuis les JO-2000 à Sydney.

Le record du monde a également été battu à Londres sur le relais 4x100 m féminin, vendredi par les Etats-Unis (40.82).

Cette page n'est pas disponible.

Il semblerait qu'il y ait une erreur de notre côté et que cette page ne soit pas disponible. Nos équipes vont se pencher sur la question pour résoudre ce problème au plus tôt.