Dans la presse

"Cent jours... et ?"

Presse française, Mardi 14 août. Au menu de la presse française ce matin, les cent premiers jours de François Hollande à l’Elysée, la crise syrienne, la rébellion M23 dans l’est de la RDC, et une enquête sur les crèmes solaires.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse française avecl’Humanité, qui revient sur les 100 premiers jours de la présidence de François Hollande.
 
Après trois mois à l’Elysée, le candidat du «changement c’est maintenant» laisse pas mal de monde sur sa faim, et d’abord à la gauche de la gauche: «Le changement c’est pour quand ?», demande l’Humanité. D’après le journal, les réformes espérées imposeraient un choix radical: que le gouvernement se dégage des contraintes budgétaires imposées par l’Europe; les Français balanceraient aujourd’hui «entre la satisfaction d’avoir mis un terme à la présidence de Nicolas Sarkozy, et le désappointement de voir que le nouveau pouvoir reste au milieu du gué».
 
Trop timides, ces cent premiers jours ? Les Echos évoquent «un premier bilan ni très consistant ni  très cohérent», et la nécessité, pour le président d’expliquer, dans les semaines qui viennent, «où il veut emmener le pays».
 
François Hollande doit rendre hommage aujourd’hui à deux femmes gendarmes tuées au mois de juin. D’après le Figaro, il n’évoquera pas les sujets qui fâchent, pas question de parler de la Syrie ou des évacuations de campements roms. Le sujet du jour, c’est la sécurité - est-ce pour répliquer, sur un autre terrain, à la droite qui l’accuse d’inertie et d’attentisme sur le dossier syrien ?, demandele Figaro, qui relaie les critiques émises par le patron de l’UMP, Jean-François Copé: «Au-delà des effets d’annonce, Hollande est en train de détricoter toute notre politique en matière de sécurité et de justice».
 
Il est toujours beaucoup question ce matin de la guerre en Syrie, où les combats s’intensifient.Le Figaro nous apprend que le ministre des Affaires étrangères Laurent Fabius va entreprendre une tournée de trois jours, en Jordanie, au Liban et en Turquie, dans un contexte toujours très défavorable à une intervention militaire.
 
 «Agir en Syrie pour éviter le pire» - oui mais comment ?, s’interrogela Croix, qui écrit que les divisions internationales continuent d’ empêcher toute intervention, toute solution négociée à la crise, mais qu’il reste toutefois des pistes à explorer: «engager avec la Russie une négociation l’amenant à se distancier de Damas; dénoncer les pays qui favorisent la guerre; et promouvoir en Syrie les groupes et les personnalités qui recherchent une issue non violente, non communautaire» à ce conflit.
 
Conflit, toujours, en RDC, où l’est du pays est confronté à un nouveau mouvement rebelle, le M23, soutenu par le Rwanda voisin. Libération raconte que ce mouvement, issu de l’armée congolaise, attend désormais à une vingtaine de kilomètres de Goma, où s’entassent les réfugiés, dans des camps de fortune menacés par le choléra.
 
On termine avec une enquête exclusive de Libération: «Soupçons sur les indices» des crèmes solaires. D’après des tests en laboratoire, plus d’un produit sur quatre afficherait un niveau de protection exagéré - des résultats inquiétants, trouvés par Laurence Coiffard, une experte des cosmétiques.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine