Les Observateurs

Ferme utopique en Espagne et panneaux "anti-gays" aux États-Unis

Julien Pain vous propose la première émission entièrement réalisée à partir de contenus amateur. Photos, vidéos, témoignages : tout vient de nos Observateurs, aux quatre coins du monde, et tout a été vérifié par nos journalistes, à Paris. Première diffusion le samedi à 8h10 (heure de Paris).

Publicité

 

SUJET 1 : ESPAGNE
 
L'Espagne se débat avec une crise économique qui n'en finit pas de s'aggraver, et comme toujours, ce sont les plus faibles qui sont les plus touchés.
C'est le cas de Juan, un ouvrier agricole qui a perdu son emploi, mais qui vous allez voir est loin d'avoir baissé les bras. Il avait remarqué qu'un champ était laissé en friche par son propriétaire, l'Etat, et il a donc décidé, avec des collègues, de venir le cultiver.
On écoute Juan, le paysan utopique.
 
SUJET 2 : COTE D'IVOIRE
 
J'imagine que vous connaissez la mode des pantalons taille basse. Un style vestimentaire qui fait fureur un peu partout dans le monde, mais qui en choque plus d'un. .Alors le taille basse est-ce que c'est choquant, ou juste sexy ? L'un de nos observateurs en Côte d'Ivoire est allé à la rencontre des jeunes adeptes de cette mode sulfureuse. On écoute Suy Kahofi.
 
Best obs de la semaine...
 
On part d'abord pour le nord ouest de l'Iran, une région à la frontière avec l'Azerbaïdjan qui a été dévasté par un tremblement de terre qui a fait plus de 300 morts. Notre Observatrice, Saghi Laghaie, s'est rendue sur place pour venir en aide à la population. Elle nous racontre que ce qui l'a le plus marqué, c'est que lorsqu'elle veanait à leur rencontre, ces gens, qui viennent de tout perdre, s'excusaient de ne pas pouvoir la recevoir correctement, car leur maison était en ruine.
 
Départ maintenant pour Provo, une ville de l'Utah, aux Etats-Unis, pour découvrir ce panneau qui a mis très en colère une automobobiliste. Annie Frewin passait en voiture lorsqu'elle a vu cette inscription : Dieu déteste les homosexuels. On ne sait pas comment cet odieux message a pu être mis sur un panneau de circulation, mais grâce au réflexe d'Annie, qui a pris cette vidéo et l'a posté sur Internet, et au tollé au'elle a provoqué, on peut parier que les autorités de cette ville vont faire veiller désormais à ce que l'on ne pirate pas leurs panneaux lumineux.
 
On finit le voyage à Shenyang, au sud de la Chine, avec Xu Xuan, qui nous alerte sur les dangers de la rumeur sur Internet. Car dans sa ville, quelques messages sur Internet ont créé un vent de panique parmi les commerçants. Sur les réseaux sociaux, certains affirmaient que les policiers de la ville s'apprétaient à lancer une vaste opération pour rançonner les marchands, à coup d'amendes faramineuses. Rien de cela n'était vrai, mais cette rumeur a tout de même provoqué la fermeture temporaire de centaines de magasins.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine