Dans la presse

Assad promet de vaincre "à n'importe quel prix"

Presse internationale, Lundi 27 août. Au menu de la presse internationale ce matin, la promesse d’Assad de vaincre la rébellion « à n’importe quel prix », la convention républicaine de Tampa, la tempête Isaac, et les méchants corgis d’Elizabeth II.

Publicité

 

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse internationale avec la déclaration,  hier, de Bachar El Assad, qui a dit vouloir vaincre la rébellion «à n’importe quel prix».
Le prix que le président syrien entend faire payer pour garder le pouvoir est à la Une de L’Orient le Jour: des centaines de cadavres qui jonchent le sol a Daraya, dans la banlieue de Damas. Les corps de «terroristes mercenaires», d’après le régime, des civils «massacrés», selon l’opposition. L’Orient le Jour évoque un «véritable merdier», créé par «un dictateur en situation précaire», qui dit «après moi le déluge »».
 
«N’ignorez pas la crise humanitaire qui est en train de se produire en Syrie», plaide de son côté l’émirati Gulf News, en expliquant que la communauté internationale doit tenter de résoudre le problème que pose l’exode de dizaines de milliers de Syriens, plutôt que d’envisager une action militaire,  jugée trop dangereuse à cause de la situation géopolitique de la Syrie.
 
On passe maintenant aux Etats-Unis, où la convention républicaine de Tampa, en Floride, a été repoussée à demain, pour cause de tempête. La météo repousse pour quelques heures ce rendez-vous destiné à désigner officiellement Mitt Romney comme candidat des républicains à la présidentielle, il n’y a donc pas de suspense. Mais c’est un rendez-vous important, d’après The Independent, parce qu’il va permettre à Romney d’entrer véritablement dans la lumière, et peut-être casser son image d’entrepreneur riche qui a mis sa fortune à l’abri dans des paradis fiscaux.
 
Mais le meilleur atout de Romney, sera peut-être son rival Barack Obama, ou plutôt son bilan, à en croire un sondage publié par USA Today. D’après cette enquête, il apparaît que les Américains jugent très négativement sa capacité à résoudre les problèmes économiques: seuls 43 % d’entre eux disent qu’il serait le plus à même de redresser l’économie dans les 4 années qui viennent, contre 52 % pour Mitt Romney.
 
Le candidat républicain qui aurait une botte secrète, son épouse bien-aimée, Ann Romney. The Singapore Straits Times évoque une femme «pétillante et joyeuse», le modèle de l’épouse traditionnelle, mère de 5 enfants et grand-mère de 18 petits-enfants, qui aime offrir aux journalistes des cookies faits maison, d’après la recette de sa grand-mère galloise -et ça, il paraît que c’est un argument imparable.
 
La tempête Isaac repousse momentanément la désignation de Mitt Romney, et elle ravive, aussi, les souvenirs de la tempête Katrina. D’après The Atlantic Wire, Isaac devrait se renforcer au-dessus des eaux chaudes du golfe du Mexique et se transformer ce soir ou demain en ouragan, avant d’atteindre le la Floride et la Louisiane, où l’état d’urgence a été décrété, ainsi qu’à la Nouvelle-Orléans, qui commémorera effectivement mercredi le 7ème anniversaire de Katrina, qui avait frappé cet Etat le 29 août 2005, fait plus de 1.800 morts et provoqué des milliards de dollars de dégâts.
 
Sans transition, et parce qu’on ne peut pas se quitter comme ça,  je vous propose de jeter un cil à l’actu un peu plus paisible de la royauté britannique. D’après The Daily Express, Elizabeth II a décidé d’envoyer ses corgis bien-aimés chez le meilleur psy pour chiens de Grande-Bretagne, après que ceux-ci s’en sont pris au fox-terrier de sa petite fille la princesse Béatrice !
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

 

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine