Dans la presse

"Les Verts, il faut les visser"

Presse française, Mardi 28 août. Au menu de la presse française ce matin, la nouvelle augmentation du chômage en France, où le cap des 3 millions de chômeurs d’emploi est en passe d’être franchi. La polémique entre Verts et socialistes sur le nucléaire, la rivalité Copé/Fillon, et les aventures du rafale en Inde.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse française avec la progression du chômage, en France. Le nombre de chomeurs atteint son plus haut niveau depuis 1999.
 
Le chômage atteint «la cote d’alerte», titrent les Echos. 41 300 chômeurs de plus pour le mois de juillet, soit presque 3 millions de personnes. Le cap des 3 millions sera probablement franchi à la fin du mois. «Remonter la pente va être difficile», a reconnu hier soir le Premier ministre.
 
Remonter la pente, oui, mais comment? A voir toujours dans les Echos, cet article qui nous apprend que la Société Générale est en train de transférer des traders et des analystes des marchés vers la City de Londres. Leur transfert permet de leur faire signer des contrats de travail anglais, beaucoup plus souples pour l’employeur.
 
Comment faire baisser le chômage, quand les retraités doivent reprendre un emploi pour parvenir à boucler les fins de mois? D’après le Monde, plus de 10 % des retraités français toucheraient actuellement une pension inférieure à 600 euros par mois; ils seraient aujourd’hui 310 000 à avoir repris le chemin du travail.
 
A voir également ce matin, la querelle qui oppose les socialistes à leurs alliés écologistes au sujet du nucléaire. Le ministre Arnaud Montebourg a déclaré que le nucléaire était une «filière d’avenir», ce qui a -fatalement- déclenché un tollé chez les Verts. Quand «Montebourg fissure la gauche», c’est à la Une de Libération, qui évoque un «malaise grandissant», «pour ne pas dire un sentiment d’amateurisme» devant les rapports des socialistes avec leurs alliés.
 
Le nucléaire n’est pas le seul dossier qui fâche, rappelle le Parisien. Il y a aussi le traité budgétaire européen, et la politique d’immigration. «PS et Verts peuvent-ils gouverner ensemble?», s’interroge le journal. Ca s’annonce assez délicat, à en juger par ces deux déclarations: la première est signée Eva Joly, qui explique que Montebourg «regarde l’avenir dans un rétroviseur». Ce à quoi le maire socialiste de Lyon, Gérard Collomb lui répond: «Avec les écologistes, il faut visser».
 
Ambiance tendue également à droite, où les favoris à la présidentielle de l’UMP, Jean-François Fillon et François Copé se livrent à un duel à fleurets mouchetés. Entre ces deux-là, pas d’invectives, pas de coups de sang, mais une guerre des nerfs par entourages interposés, qui fait l’objet d’un savoureux récit dans le Monde.
 
Et puis, à droite, il y a celui qui veut faire entendre sa petite musique. L’ex-Premier ministre Dominique de Villepin, qui ne fait plus partie de l’UMP, a accordé une interview à Libération pour dire que «Nicolas Sarkozy reste aujourd’hui, pour la plupart des dirigeants et des militants, le chef naturel».
 
L’ex-président qui avait annoncé la signature en janvier dernier du premier contrat d’exportation du Rafale, avec l’Inde. 7 mois plus tard, il semble que l’affaire ne soit pas encore tout à fait gagnée. D’après le Parisien, la 2ème étape des négociations entre dans une phase un peu délicate, puisque le gouvernement indien aurait décidé de repasser tout le contrat au peigne fin...
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine