Focus

Nouvel épisode dans l'affaire des "biens mal acquis"

Depuis juillet dernier, le fils du président équato-guinéen Teodorin Obiang Nguema est visé par un mandat d'arrêt international, après avoir refusé de se présenter devant les juges chargés de l'enquête dite des "biens mal acquis". Son hôtel particulier parisien a été saisi, au grand dam des autorités équato-guinéennes. Elles affirment que l'immeuble est une représentation diplomatique.

Publicité

Emission préparée par Hafida Makhlouf et Shamira Muhammad

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine