Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

ICI L'EUROPE

Brexit : la bataille de la pêche a commencé

En savoir plus

Pas 2 Quartier

"Noise": Raconter sa ville au fil du RER

En savoir plus

L’invité du jour

Farouk Mardam-Bey et Ziad Majed : "La dynastie Assad considère la Syrie comme une propriété privée"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Comment la Turquie instrumentalise l'affaire Khashoggi"

En savoir plus

DANS LA PRESSE

"Le système Mélenchon"

En savoir plus

L'ENTRETIEN

Pascal Blanchard : "La domination des terres s'accompagne de celle des corps"

En savoir plus

L'INFO ÉCO

Les robots envahissent nos entreprises

En savoir plus

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Miss Terre : la candidate libanaise disqualifiée à cause d'un cliché

En savoir plus

UNE SEMAINE DANS LE MONDE

Disparition de Jamal Khashoggi : menaces sur la presse

En savoir plus

Economie

Free Mobile revendique 3,6 millions d'abonnés

Texte par Dépêche

Dernière modification : 31/08/2012

En six mois, 3,6 millions de personnes ont souscrit un abonnement à Free Mobile a révélé vendredi Iliad, la maison mère de l'opérateur téléphonique et internet. Une clientèle qui a rapporté 320 millions d'euros de revenus supplémentaires au groupe.

AFP - Le groupe Iliad, maison mère de Free, a dévoilé vendredi des résultats semestriels spectaculaires au plan commercial, grâce au succès de Free Mobile, et confirmé ses objectifs de croissance du chiffre d'affaires, mais les coûts du lancement ont pesé sur ses bénéfices.

Le quatrième opérateur de téléphonie mobile, lancé avec fracas en janvier, a recruté 3,6 millions d'abonnés au cours des six premiers mois de l'année, soit 5,4% du marché français.

Free avait déjà dit avoir recruté au premier trimestre 2,6 millions d'abonnés, ce qui signifie que les arrivées de nouveaux clients ont ralenti d'avril à juin, après la contre-attaque de ses concurrents contraints d'abaisser leurs tarifs, qui ont vu leur nombre d'abonnés croître à nouveau.

Free Mobile reste en l'état un succès commercial indéniable puisque l'activité a rapporté à Iliad 320 millions d'euros de revenus supplémentaires, permettant au groupe d'afficher une hausse spectaculaire de 39% du chiffre d'affaires semestriel, à 1,44 milliard d'euros.

L'activité fixe continue elle aussi à bien se porter, avec 1,13 milliard de revenus, soit une progression de 8,5%.

Iliad a affirmé s'attendre à une forte augmentation du chiffre d'affaires en 2012 et confirmé sa prévision de le voir dépasser 4 milliards d'euros à l'horizon 2015.

Revers de la médaille: le lancement de Free Mobile a eu des conséquences sur le bénéfice semestriel de sa maison mère, en chute de 45% à 80 millions, et ponctionné sa trésorerie.

Pour améliorer la situation, la solution "est le déploiement de notre propre réseau, pour ne plus avoir à payer des centaines de millions d'itinérance à l'opérateur historique", a déclaré à l'AFP le directeur général d'Iliad, Maxime Lombardini.

Première publication : 31/08/2012

  • TÉLÉPHONIE

    Quelque 10 000 emplois menacés par l'arrivée de Free Mobile en France, selon l'Arcep

    En savoir plus

  • TÉLÉCOMS

    La justice va se pencher sur les offres "illimitées" des opérateurs mobiles français

    En savoir plus

  • TÉLÉCOMMUNICATIONS

    Free s'offre un concept-store géant pour changer son image low cost

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)