CORÉE DU SUD

Le fondateur de la controversée secte Moon est décédé

Sun Myung Moon, le chef de l'Église de l'Unification, est décédé en Corée du Sud à l'âge de 92 ans. Ce mouvement religieux controversé, plus connu sous le nom de secte Moon, revendique plusieurs millions de fidèles dans le monde.

Publicité

AFP - Sun Myung Moon, fondateur de l'Eglise de l'Unification, devenue un empire économique prospère et également connue sous le nom de secte Moon, est mort dans la nuit de dimanche à lundi en Corée du Sud à l'âge de 92 ans, a annoncé un porte-parole de l'organisation religieuse.

Le milliardaire sud-coréen avait été hospitalisé il y a plus de deux semaines pour des complications consécutives à une pneumonie. Il est décédé lundi peu avant 02h00 (dimanche 17h00 GMT).

L'Eglise de l'Unification avait annoncé vendredi, en citant ses médecins, que Sun Myung Moon était entré dans "une phase irréversible".

Les médecins avaient indiqué auparavant que ses reins avaient cessé de fonctionner et que son foie se détériorait rapidement.

it
Analyse du correspondant RFI/FRANCE 24 à Séoul

L'organisation religieuse que Sun Myung Moon avait fondée en 1954 est l'une des plus controversées au monde et est considérée comme une secte dans de nombreux pays.

Elle procède notamment à des mariages collectifs de milliers de couples. Ses ramifications dans le monde des affaires vont du secteur de la construction à l'éducation et les médias, avec notamment le Washington Times, en passant par l'alimentaire, l'ingénierie et même une usine automobile en Corée du Nord.

Sun Myung Moon, est né dans une famille d'agriculteurs dans ce qui est aujourd'hui la Corée du Nord. Il a assuré avoir eu à l'âge de 15 ans une vision de Jésus-Christ lui enjoignant de poursuivre sa mission interrompue par la crucifixion.

Son organisation revendique trois millions de fidèles dans environ 200 pays, qui l'appellent "le Vrai Père" et le considèrent comme "le seul et unique Messie dans l'histoire humaine".

"Il était surmené ces derniers mois car, en dépit de son âge, il s'était rendu chaque mois aux Etats-Unis", a expliqué à l'AFP un porte-parole de l'Eglise de l'Unification en confirmant la nouvelle de son décès, annoncée par l'agence de presse sud-coréenne Yonhap.

Il laisse 14 orphelins et le plus jeune de ses sept fils, Hyung Jin Moon, a pris la tête de l'Eglise de l'Unification en 2008, à l'âge de 28 ans.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine