Dans la presse

"Casse-toi, riche con"

Presse française, Lundi 10 septembre. Au menu de la presse française ce matin, l’annonce faite hier soir par François Hollande d’un effort budgétaire «historique» pour 2013, et la polémique sur la demande de double nationalité franco-belge de Bernard Arnault, le patron de LVMH.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
Il est évidemment beaucoup question ce matin de l’intervention, hier soir, de François Hollande à la télévision.
 
Le président est venu confirmer l’effort budgétaire «historique» qui va être demandé aux Français en 2013: 10 milliards d’économies pour les ministères, et 20 milliards d’impôts supplémentaires répartis à parts égales entre les entreprises et les ménages. «Un tour de vis fiscal sans précédent», d’après les Echos.
 
Quand le président «présente l’addition», c’est également au menu du Parisien, qui évoque la promesse de François hollande de redresser les comptes publics d’ici deux ans, et d’inverser la courbe du chômage d’ici un an.
 
François Hollande version austérité, c’est à voir également du côté du Figaro, qui titre sur la «facture fiscale» présentée hier soir, et revient dans ses pages éco sur la polémique du week-end, la demande de double nationalité franco-belge de l’homme le plus riche de France, Bernard Arnault. L’initiative vient de provoquer un tollé sans précédent, le patron du géant du luxe se retrouve accusé de partir à la recherche de cieux fiscaux plus cléments – projet qu’il a démenti. Mais le mal est fait: la droite voit dans cette annonce le résultat d’une attaque en règle du gouvernement socialiste contre les Français les plus riches. «Arnault, c’est le signal d’alarme», écrit le Figaro, en évoquant le «sentiment de grande lassitude (qui se serait) installé chez ceux qui bataillent pour développer leur entreprise, innover, gagner des marchés et créer des emplois».
 
Mais le Figaro est finalement le seul, ce matin, à défendre Bernard Arnault. Si le journal la Croix est moins sévère que ses confrères de gauche, il critique lui aussi le choix du patron de LVMH. Le journal rappelle que Bernard Arnault avait déjà choisi de s’exiler aux Etats-Unis après la victoire de François Mitterrand en 1981, et il rappelle également que l’entreprise LVMH «doit beaucoup au label France». «La réussite ne devrait pas être ingrate», selon la Croix.
 
Précautions oratoires qu’on ne retrouve pas, ce matin, du côté de la presse de gauche. «Casse-toi riche con !», titre Libération, en montrant à la Une un Bernard Arnault valise à la main. Le patron de LVHM est décrit par le journal comme «le symbole de l’égoïsme des plus fortuné ». Libé qui étrille au passage l’attitude de la droite, qui «démontre(rait), une fois encore, qu’entre l’intérêt général et la solidarité élémentaire, elle choisit et choisira toujours la défense des pauvres milliardaires, saignés par cet outil inique que demeure à ses yeux l’impôt».
 
Et le son de cloche est le même, ce matin, du côté de l’Humanité, qui a choisi de détourner l’ancien slogan du FN: "La France, il l’aime ou il la quitte", et évoque ce matin une «déclaration de guerre» de la part de Bernard Arnault.
 
L’Humanité qui a choisi, aussi, de nous parler de tout autre chose, la fin des Jeux paralympiques, hier à Londres. Le sujet brille par son absence dans la presse française ce matin, et pourtant: ces Jeux qui s’achèvent livrent pas mal de récits qui donnent un peu de baume au cœur, comme les histoires de ces vétérans britanniques et américains, qui ont trouvé dans la compétition sportive une chance de renouer avec la vie.
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine