Accéder au contenu principal
AFGHANISTAN

Un attentat-suicide fait une vingtaine de morts dans le nord du pays

Texte par : Dépêche
2 min

Un attentat-suicide a fait au moins 21 morts, ce lundi, à Kunduz, l'une des principales villes du nord de l'Afghanistan située dans une province réputée pour son instabilité. L'explosion s'est produite à l'occasion d'une manifestation.

Publicité

AFP - Quelque 21 personnes sont mortes lorsqu'un kamikaze s'est fait exploser dans une manifestation à Kunduz, une importante ville du nord de l'Afghanistan, a annoncé lundi à l'AFP un médecin de l'hôpital local.

Des civils et des policiers font partie des victimes, a ajouté le docteur Shir Jan, qui travaille à l'hôpital central de Kunduz. Selon plusieurs sources locales, le bilan de l'attaque pourrait rapidement s'alourdir.

Gul Agha, un policier déployé durant la manifestation, a déclaré à l'AFP avoir compté 18 morts, 6 civils et 12 policiers.

Un source sécuritaire occidentale a fait part de 21 morts, tués à l'approche d'un cortège des forces de sécurité afghanes.

La marche était organisée en soutien d'un chef de faction local accusé d'avoir tué des civils dimanche.

La province de Kunduz est l'une des plus instables du nord de l'Afghanistan. Une moto piégée dans un marché y avait déjà tué 11 personnes le 14 août.

Le nord afghan est toutefois en général plus épargné par les violences que le sud et l'est du pays, bastions des rebelles talibans.

Malgré le déploiement d'encore près de 120.000 soldats de la coalition de l'Otan pour épauler près de 350.000 militaires et policiers afghans, l'insurrection est loin d'être défaite en Afghanistan.

Les talibans, chassés fin 2001 du pouvoir par l'Otan, multiplient les attentats suicides et bombes artisanales, qui frappent notamment les civils.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine

Page non trouvée

Le contenu auquel vous tentez d'accéder n'existe pas ou n'est plus disponible.