ESPACE

Curiosity découvre le lit d'une rivière sur Mars

Arrivé sur la planète rouge en août, le robot Curiosity a fait sa première découverte de taille : les traces d'un ancien ruisseau. Une révélation qui pourrait faire avancer la recherche de signes d'une vie microbienne sur Mars.

Publicité

Le robot Curiosity envoyé par la Nasa sur la planète Mars a découvert des traces
attestant d'un ancien écoulement d'eau, a annoncé jeudi l'Agence spatiale américaine.

Ces révélations découlent d'images relayées par Curiosity, qui a atterri sur la planète rouge le 6 août dernier. Elles montrent des pierres arrondies, sédimentées dans de la roche, trop grosses pour avoir été transportées par le vent.

"Le consensus de l'équipe scientifique, c'est qu'il s'agit de graviers transportés par de l'eau à fort courant", a déclaré Rebecca Williams, du Planetary Science Institute de Tucson, dans l'Arizona.

Pour les chercheurs de la Nasa, il s'agit du lit d'un ancien cours d'eau dont la profondeur pouvait atteindre la cheville, voire le genou d'un homme.

"C'est la première fois que nous voyons vraiment des graviers transportés par de l'eau sur Mars. C'est une transition entre spéculation et observation directe", a dit William Dietrich, de l'université californienne de Berkeley.

Cet endroit pourrait permettre d'avancer dans la recherche de signes d'une vie microbienne sur Mars, même si les responsables de la mission ne privilégient pas le site de cette découverte pour opérer des recherches accrues.

"La question de l'habitabilité (de la planète) va au-delà de la simple observation d'eau sur Mars", a souligné John Grotzinger, du California Institute of Technology.

"Il est évident que de l'eau vive constitue un environnement où des micro-organismes ont pu se développer", a-t-il ajouté.

Reuters

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine