Dans la presse

"Razzia fiscale au nom de l'Europe"

Presse française, Lundi 1er octobre. Au menu de la presse française ce matin, l’examen cette semaine du nouveau traité budgétaire européen par le Parlement, pour lequel la gauche de la gauche demande toujours un référendum, la nouvelle vie des défaits de l’UMP, et un scandale dans le handball français.

Publicité

Le + : Recevez tous les matins la Revue de presse de France 24 sur votre I-Phone ou sur tout autre mobile. Et également toujours sur votre PC en devenant fan sur Facebook
 
On commence cette revue de presse française, avec l’examen du traité budgétaire européen par le Parlement, demain.
 
La Croix propose de nous expliquer comment l’Europe est en train de «pousser la France à la rigueur». Les grands choix budgétaires ont été présentés en fin de semaine dernière, et sans surprise, c’est rigueur à tous les étages. Le but, c’est bien sûr de réduire le déficit de la France, pour rentrer dans les clous européens, et passer de 4,5 à 3% de déficit. Le traité budgétaire européen défendu par la Croix, qui explique que c’est «une étape essentielle pour montrer la capacité des Européens à mettre de l’ordre dans leurs finances, et  pour redonner confiance dans la zone euro et dans l’économie française».
 
L’économie et les économies, qu’on retrouve à la Une des Echos, avec un inventaire des «dernières surprises fiscales» concoctées par le gouvernement, avec notamment un doublement des taxes sur les bières, une mise à contribution plus importante des autoentrepreneurs, ou encore une hausse de la redevance audiovisuelle.
 
«Impôts, ce que vous allez vraiment payer», c’est au programme, également, du Figaro, qui évoque des «hausses sans précédent» pour les contribuables et les entreprises. 24 milliards d’euros d’impôts supplémentaires au total, qui amènent le Figaro à ironiser sur ce «gouvernement, qui prétend taxer les seuls riches», mais aurait, en réalité, «une notion assez large de l’aisance matérielle. Car on peut tourner la chose comme on veut, les faits sont têtus: des plus modestes aux plus aisés, personne n’échappe à la razzia».
 
D’après le Parisien, les Français seraient cependant majoritairement favorables au nouveau traité européen. Un «oui» assez fragile, puisque le sondage évoque 64 % des Français prêts à voter en sa faveur, contre 36 % de non, si un référendum était organisé. Sauf que… si l’on tient compte de l’abstention et du vote blanc ou nul, le «oui» ne recueillerait plus que 53 % des voix, contre 30 % de non. Ce qui signifie que beaucoup de Français hésitent encore, et pourraient changer d’avis - hypothèses purement théoriques de toute façon, puisqu’il n’y a aura pas de référendum.
 
C’est d’ailleurs ce que regrettent les détracteurs du traité, réunis hier à Paris. 80 000 manifestants «intraitables contre l’austérité», selon l’Humanité, qui évoque «l’impasse dans laquelle s’engage le gouvernement», mais aussi « les chances sérieuses pour que les espérances populaires ne s’y perdent pas».
 
Le rendez-vous d’hier qui a sans doute eu un certain goût de revanche pour Jean-Luc Mélenchon, défait à la présidentielle en mai dernier, et toujours vent debout contre le choix de l’austérité. Mais «de quoi Mélenchon est-il le non ?», s’interroge Libération.
 
Ils sont déçus, eux aussi, pour ne pas dire amers, ces 91 députés UMP boutés hors de l’Assemblée en juin, dans la foulée de la défaite de Nicolas Sarkozy - une enquête à voir dans le Figaro.
 
L’autre actu du jour, c’est bien sûr cette affaire de paris truqués qui touche le club de handball de Montpellier, et qui a donné lieu, hier, à l’interpellation à Paris, juste après la rencontre avec le PSG, du double champion olympique Nikola Karabatic et de plusieurs autres joueurs. Une «incroyable interpellation» qui fait la Une du Parisien, et quotidien gratuit 20 minutes. «On ne joue plus» titre ce matin l’Equipe, en écrivant que « rien ne sera plus jamais comme avant».
 
Retrouvez tous les matins sur France 24 la Revue de presse française (du lundi au vendredi, 6h23-7h10-10h40 heure de Paris) et la Revue de presse internationale (du lundi au vendredi à 9h10 et 13h10). Suivez également tous les week-ends en multidiffusion la Revue des Hebdos.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine