AFFAIRE DU CARLTON

Le parquet de Lille classe sans suite l'enquête pour viol contre DSK

L'enquête préliminaire pour "viol en réunion" visant Dominique Strauss-Kahn vient d'être classée sans suite par le procureur de Lille. La procédure d'instruction à la cour d'appel de Douai se poursuit néanmoins. Décision le 28 novembre.

Publicité

Le procureur de Lille a classé sans suite l'enquête préliminaire pour "viol en réunion" à l'encontre de Dominique Strauss-Kahn. La décision a été prise après que l'escort-girl belge qui accusait l'ex-patron de Fonds monétaire international (FMI) de viol lors d'une soirée dans un hôtel à Washington à l'hiver 2010, soit revenue sur ses déclarations.

Dans une lettre adressée aux autorités lilloises, la jeune femme, aujourd’hui âgée de 26 ans, explique qu’il s’agissait en fait d'un "jeu sexuel". Si elle dit avoir d’abord "refusé" l'exercice imposé, elle l'a ensuite "accepté sans y être contrainte".

Impact sur l'affaire du Sofitel ?

Cette décision du parquet, qui constitue un argument pour la défense, devrait certainement influer en faveur de DSK sur la procédure civile dont il fait l’objet dans l’affaire du Sofitel de New York.

Toutefois, l’instruction menée en parallèle par les juges de Lille se poursuit et la cour d’appel de Douai rendra sa décision, comme prévu, le 28 novembre prochain. Plusieurs confrontations pourraient avoir lieu dans les prochaines semaines tandis que les avocats de DSK ont demandé la nullité d'un certain nombre d'actes de procédure, ainsi que l'annulation de la mise en examen de leur client.


Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine