AUTOMOBILE

Toyota va rappeler plus de 7 millions de véhicules dans le monde

AFP

Le constructeur automobile japonais a reconnu un problème avec le système d'ouverture automatique des vitres sur plusieurs de ses modèles et a décidé de rappeler 7,43 millions de véhicules dans le monde.

Publicité

Du jamais vu depuis 1996. Toyota a annoncé, mercredi 10 octobre, qu’il rappellerait 7,43 millions de véhicules dans le monde. Une vaste opération dépassée dans son ampleur uniquement par Ford, qui avait rappelé 7,9 millions de voitures en 1996.

Ce sont les États-Unis qui vont connaître le plus important retrait, avec 2,4 millions de véhicules rappelés. Suivent la Chine (1,4 million) et l’Europe (1,39 million). Le géant japonais de l’automobile a justifié cette décision par un mauvais fonctionnement de l’ouverture automatique des vitres sur certains modèles.

Toyota a refusé de préciser quel serait l’impact économique pour le groupe de cette vaste opération, mais a assuré que les réparations à effectuer ne sont pas considérables et peuvent se faire en 40 minutes.

Ventes chinoises en baisse

Cet incident renvoie à la vague de rappels de véhicules qui avait écorné l’image du géant japonais entre 2009 et 2011 et contribué à lui coûter sa place de leader mondial des constructeurs automobiles. Durant cette période, Toyota avait procédé à plusieurs vagues de retrait de voitures (environ 12 millions au total dans le monde) pour différents problèmes techniques, dont des accélérations involontaires qui auraient été à l’origine de plusieurs accidents mortels.

L’annonce de ces nouveaux retraits arrivent à un mauvais moment pour Toyota. Le constructeurs japonais a, en effet, reconnu mardi 9 octobre que les tensions entre Pékin et Tokyo autour de l’archipel Senkaku-Diaoyu avait eu pour conséquence une baisse de 50 % de ses ventes en Chine le mois dernier.

(FRANCE24 avec dépêches)

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine