Simon Casas, Directeur des Arènes de Nîmes et de Madrid

Depuis la décision du Conseil Constitutionnel, fin septembre, en faveur du maintien de la tauromachie dans les régions françaises concernées par cette pratique, les militants anti-corrida dénoncent avec virulence des pressions gouvernementales.

Publicité

Simon Casas dément ces rumeurs de complot et accuse les militants anti-corrida d'intégrisme.

Le résumé de la semaineFrance 24 vous propose de revenir sur les actualités qui ont marqué la semaine