Rendez-vous

Rejouer


LES DERNIÈRES ÉMISSIONS

UN ŒIL SUR LES MÉDIAS

Nicolas Maduro chez "Salt Bae" : un goût amer pour les Vénézuéliens

En savoir plus

LE JOURNAL DE L’AFRIQUE

Affaire Lamjarred : la star marocaine placée en détention

En savoir plus

LE DÉBAT

Plan "ma santé 2022" en France : urgences à l'hôpital ?

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Celui qui est en cause dans l'affaire Benalla, c'est Macron"

En savoir plus

MARDI POLITIQUE

Benoît Hamon : "Je veux reconstruire la gauche"

En savoir plus

FOCUS

Invasion de sargasse au Mexique : désastre ou chance à saisir?

En savoir plus

À L’AFFICHE !

Jacques Audiard : "Depuis longtemps, j'avais envie de tourner avec des Américains"

En savoir plus

LES OBSERVATEURS

Voyage inoubliable sur le train du désert en Mauritanie et 300 kilomètres pour les plages de Tunisie

En savoir plus

L’invité du jour

Ghislaine Dehaene : "Il faut parler au bébé pour lui permettre de façonner son esprit"

En savoir plus

Moyen-Orient

Attentat de Beyrouth : les événements minute par minute

© AFP

Vidéo par Selim EL MEDDEB

Texte par FRANCE 24

Dernière modification : 02/11/2012

Le chef de l'opposition libanaise accuse le régime syrien d'avoir assassiné le chef des renseignements de la police, tué dans l'attentat qui a fait au moins huit morts vendredi dans le quartier est de Beyrouth. Suivez la situation en direct.

Suivez notre liveblogging sur vos smartphones et vos tablettes en cliquant ici.

Les principaux développements de la journée :

  • Un attentat à la voiture piégée perpétré ce vendredi après-midi dans le quartier d’Achrafieh, au plein cœur de Beyrouth, a fait au moins huit morts et des dizaines de blessés.
  • Le chef des renseignements des Forces de sécurité intérieure (FSI) au Liban, le général Wissam al-Hassan, a été tué durant l'attaque. Ce musulman sunnite était un proche de Saad Hariri, chef de l'opposition libanaise hostile au régime de Damas.
  • À l’annonce de la mort du général Hassan, des membres de la communauté sunnite ont manifesté dans plusieurs régions du Liban. Ils ont barré des rues avec des pneus enflammés dans les bastions sunnites de la vallée de la Bekaa, dans l'est du pays, dans le district d'Akkar, dans le Nord, dans des quartiers de Beyrouth et à Saïda, dans le Sud.
  • Saad Hariri a accusé le président syrien Bachar al-Assad de l'assassinat du général Wissam al-Hassan, mort dans l'attentat.

 

Première publication : 19/10/2012

  • PROCHE-ORIENT

    Les représailles de la famille Mokdad ou "l'effondrement de l’État libanais"

    En savoir plus

  • PROCHE-ORIENT

    Samy Gemayel : "Bachar al-Assad a les moyens de faire exploser le Liban"

    En savoir plus

  • LIBAN

    La mort d'un jeune cheikh sunnite embrase la ville libanaise de Tripoli

    En savoir plus

COMMENTAIRE(S)